J'aménage

Dans mon jardin d’hiver

Une pièce supplémentaire et lumineuse dans laquelle rentrer les plantes du jardin durant la saison d’hiver ? Tout le monde en rêve ! Règlementation, choix de structure, tarifs, on vous dit tout pour faire le bon choix de véranda.

 

 

Une pièce baignée de lumière

La meilleure option pour vivre au milieu de ses plantes tout au long de l’année, c’est bien sûr de les installer dans une véranda. Cette nouvelle pièce gagnée sur l’extérieur peut aussi faire office de salon, voire de cabinet de curiosités végétales. Reste à choisir le modèle de ses rêves. Si le bois est le matériau le plus noble et reste le meilleur isolant phonique et thermique, il nécessite un entretien régulier (tous les trois ans environ).  L’idéal est donc l’aluminium : à la fois résistant et facile à vivre, il permet de poser des baies vitrées XXL pour laisser entrer un maximum de lumière, ce qui est parfait pour les plantes. Côté tarifs, vous compterez une moyenne de 1000 € le m2 pour ce nouvel aménagement.

 

Agrandir sa maison, ce que dit la loi

Construire son salon d’hiver sous verre ? C’est possible, mais pas sans s’être renseigné sur la règlementation spécifique aux vérandas. En effet, le plan local d’urbanisme fixe des règles de construction précises, auxquelles vous devrez impérativement vous référer. Il vous faudra par exemple connaitre le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) qui définit quelle surface on peut occuper sur le sol de votre terrain. De même, le Plan de Prévention des Risques Naturels fixe les règles de sécurité à respecter. Enfin, une déclaration de travaux est indispensable si la surface envisagée est de 40m2 (ou si après construction, la surface totale de la maison excède les 170 m2). Si elle est supérieure, il vous faudra alors un permis de construire.

 

 

La véranda, nouveau jardin d’hiver

Parce que les matériaux utilisés sont toujours plus performants, notamment thermiquement, la véranda reste l’endroit idéal pour faire pousser tous types de plantations. La mode est aux cactus et ça tombe bien, les plantes grasses s’y épanouissent totalement. Pour le reste, tout dépendra de votre situation géographique et des températures que vos plantes pourront supporter. Si par exemple un bougainvillier fait de magnifiques fleurs à 10 °C (et moins), un dracaena supportera plutôt la grosse chaleur, avoisinant les 30 °C. A vous de gérer votre température intérieure.

 

Vivre au milieu des plantes toute l’année ? Un rêve qui s’envisage, mais qu’il faut étudier de près.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook