J'aménage

J’aménage mes combles

Transformer le grenier en chambre, en bureau ou en salle de jeu ? Voilà un investissement qui en vaut la peine. Mais comment se lancer ? On vous dit tout.

 

 

Aménager des combles : ce que dit la loi

Avant de se lancer dans la transformation du grenier en pièce à vivre, il nous faudra un permis de construire si la surface habitable est supérieure à 20 m2 (et 40 m2 en zone urbaine). Si celle de la maison, après travaux, correspond à 170 m2 (ou plus) et que l’aménagement de combles inclut une modification extérieure de l’habitation (fenêtres, charpente etc.) ou une création de plancher (l’installation d’un escalier ne compte pas), on doit faire appel à un architecte.

 

 

Aménager mon grenier, c’est possible ?

A priori, tout est possible, à condition que l’inclinaison du toit soit supérieure à 30 °. C’est surtout notre budget qui définira ce que l’on peut s’autoriser ou pas. En revanche, la transformation du grenier impose de se poser plusieurs questions : faut-il installer une ou plusieurs fenêtres, un escalier, recréer un plancher, ou encore modifier la charpente pour avoir plus d’espace ? Quel type d’isolation veut-on mettre ? Là, mieux vaut prévoir un matériau « déphasant », qui garde la chaleur comme le froid le plus longtemps possible : les fibres naturelles comme la laine de mouton ou de chanvre, le liège, l’argile expansée sont très efficaces.

 

Combles aménagés : combien ça coûte ?

Tout dépend évidemment de la nature des travaux à réaliser ! S’il faut modifier la structure de la charpente, les prix peuvent grimper très vite. A titre indicatif, et pour une pièce d’environ 50 m2, les tarifs peuvent varier de 10 000 € à 30 000 €. Dans tous les cas de figure, des combles aménagés apportent un vrai confort de vie et valorisent la maison en cas de revente. Le petit plus ? Vous pourrez demander un crédit d’impôt de 30 % pour isoler les combles, et des Primes Énergies pouvant grimper à plusieurs centaines d’euros, ainsi qu’une TVA à 5,5 %. Faites le point ici en un clic.

 

Et si on commençait sérieusement à plancher sur l’aménagement du grenier ?

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook