J'aménage

Je veux une douche à l’italienne

Envie de roucouler sous la douche ? Oui, mais sous une douche italienne ! Avantages, inconvénients, mise en œuvre, prix, ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans l’acquisition de celle qui nous fait rêver.

 

 

 

Une douche à l’italienne chez moi, c’est possible ?

C’est la première question à se poser, puisqu’on ne peut pas l’installer n’importe où. Cette douche de plain-pied nécessite d’encastrer tout le système d’évacuation pour obtenir un sol parfaitement plat. Difficile, voire impossible en appartement : en creusant sur 15-20 cm, on risque surtout de se retrouver à l’étage du dessous ! Pour réussir son projet, il faut également que la pente des canalisations soit de 2 % environ (sinon, l’eau ne s’écoule pas) et que la dalle soit totalement étanche. Quoiqu’il en soit, il vous faudra faire appel à un pro, surtout en cas de rénovation de salle de bain. Le prix d’une douche à l’italienne peut varier entre 1500 € et 4000 €, main d’œuvre comprise.

 

Douche à l’italienne : les alternatives possibles

Si votre salle de bain ne remplit pas les critères nécessaires, il vous reste néanmoins deux solutions. Tout d’abord, créer une estrade dans laquelle le système pourra être caché. Attention, on mise sur une plateforme XXL pour donner toute sa superbe à la douche à l’italienne. Et à moins d’être ultra bricoleur, là encore, on fait appel à un pro qui réalisera la structure (en béton). Plus économique, le receveur extra-plat et hyper tendance, ne mesure que 4-5 cm environ d’épaisseur. Bon à savoir, il existe des modèles « prêt-à-carreler », qui permettent d’harmoniser le receveur avec les murs de la salle de bain pour recréer cet effet de continuité visuelle propre à la douche à l’italienne. Là, on mise sur la mosaïque, plus facile à poser dans la douche, et toujours dans l’air du temps.

 

Tendance douches à l’italienne, les nouveautés pratiques

Comme pour le receveur extra-plat, il existe des modèles prêt-à-poser, avec bonde et siphon. Certains sont même équipés d’une pompe aspirante (à cacher dans un meuble de la salle de bain) qui se charge d’évacuer l’eau si la pente des canalisations n’est pas assez forte. Et si l’on a un gros (gros) budget, on envisage l’évacuation de l’eau… par le mur. Encore plus discret, ce système offre un sol totalement dégagé de toute bonde ou canalisation.

 

Vous voulez un espace douche au top de la tendance ? Optez sans réserve pour la douche italienne !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook