J'aménage

Jardin : À chacun son style !

Esprit zen, tropical, de curé ou anglais, cet été, nos jardins affichent style et personnalité. Aménagement, plantations, entretien, suivez le guide !

 

Un jardin à la française, comme à Versailles 

Apparu dans l’hexagone au XIVe siècle, il reste le plus moderne des jardins, s’adaptant aux bâtisses anciennes comme aux maisons contemporaines. Ici, tout est structuré et étudié. Les plantes sont taillées au centimètre près, formant des figures géométriques au tracé parfait. Place aux topiaires, aux statues d’époque bordant les allées, aux pots XXL. Évidemment, ce type de jardin nécessite un maximum d’entretien.

 

 

Le jardin de curé, le charme du tout-en-un

Assez peu contraignant, parce qu’il est surtout composé de plantes faciles à vivre, il mixe l’utile à l’agréable : fleurs, légumes, plantes aromatiques etc. Comment aménager son jardin de curé ? En l’organisant en « carrés » pas forcément réguliers. L’été, l’ensemble offre une explosion de senteurs et de couleurs qui appellent à la méditation. Pour border les allées, on s’orientera vers le buis traditionnel ou vers des plans de petits fruits (fraises, framboises etc.).

 

Le jardin anglais, un naturel sauvage

Ses principales caractéristiques ? Des allées sinueuses aux pavés irréguliers, bordées de digitales, de narcisses ou d’echinaceas, des massifs de lavande ou de soucis en abondance et surtout, une profusion de rosiers, grimpants, en liane et en arbustes. Qu’on se le dise, le jardin anglais est romantique à souhait. Pour le réussir, on pense à créer une douce harmonie visuelle en misant sur le rose, le blanc, le bleu et le jaune pâle. Autre particularité de ce type de jardin : le mixed-border, une plate-bande où les végétaux se mêlent et s’entremêlent. Attention, même s’il semble facile à entretenir car plus « sauvage », il demande néanmoins de bonnes connaissances en jardinage !

 

Vive l’exotisme du jardin tropical 

Envie de dépaysement ? On s’offre un espace outdoor luxuriant, où se côtoient les bambous, palmiers et bananiers, les gardénias, hibiscus ou jasmins. Attention, si l’on peut entretenir un tel jardin presque partout, il faudra pour autant oublier les régions très froides (en montagne) ou les régions exposées à un soleil brulant. Le sol du jardin tropical doit être riche et donc régulièrement nourri et arrosé. Si l’on n’a pas la main verte, on évite !

 

Un jardin zen comme un appel au calme

On a rien trouvé de mieux pour pratiquer ses séances de méditations quotidiennes ! Ici, place à l’asymétrie, aux arbres et aux rochers toujours en nombre impair (on n’associera pas deux arbres, mais trois). Côté végétaux, on mise sur le bambou, l’érable japonais ou le pin à cinq feuilles, le bonsaï d’extérieur, le cerisier du Japon ou encore les azalées. Eh oui, ici, point ou peu de fleurs. Indispensables à la déco du jardin zen : les rochers, une fontaine, du sable…

 

Une fois son style de jardin choisi, reste à penser aux aménagements extérieurs: fer forgé à volutes pour les jardins de curé et à l’anglaise, rotin tressé pour une ambiance tropicale, mobilier en résine aux lignes épurées pour le jardin français, bambou dans le jardin zen.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook