Je suis propriétaire

Ma première caisse à outils

Que l’on soit bricoleur ou pas, elle nous sort de bien des tracas à la maison. Mais que doit contenir notre boite à outils et quels sont les outils indispensables à toujours avoir à portée de main ? Petite checklist avant de passer chez le quincailler.

 

Emménagement rime souvent avec petits travaux à effectuer. Et pour s’y coller, mieux vaut être un minimum équipé. Pour autant, les outils ne sont pas donnés. L’idée est donc de les acquérir en plusieurs étapes : acheter dès maintenant les indispensables, emprunter les autres au voisin ou aux amis, et s’en offrir un bel outil régulièrement afin de compléter sa boîte idéale. En attendant, voici une petite liste du matériel « de première nécessité ».

 

Pour prendre les (bonnes) mesures

Parmi les essentiels de toute boite à outils, il y a le mètre ruban (de 5 ou 8 mètres). Il est incontournable pour décider de l’emplacement du mobilier, concevoir la cuisine ou encore disposer sa décoration murale comme il faut. Pour installer bien droit ses étagères, on aura également besoin d’un niveau à bulles. Enfin, une équerre permettra de tracer des angles avec une précision implacable.

 

Pour assurer les petits travaux de bricolage

Pour enfoncer les chevilles des meubles ou fixer une étagère, impossible de se passer d’un marteau de menuisier (le plus courant). Il nous faudra aussi prévoir quelques tournevis, plats et cruciformes. Pour ces derniers, mieux vaut s’offrir un kit avec manche universel et plusieurs embouts fournis. Vous les utiliserez tant pour l’assemblage des meubles que pour réaliser de petits travaux d’électricité. Equipez-vous aussi d’une pince coupante (pour les fils électriques notamment) et d’une pince multiprises. Enfin, la quincaillerie vous fournira en clous, vis et chevilles de différentes tailles.

 

Et côté matériel électrique ?

La star de la caisse à outils, celle qui facilite la vie et offre un vrai gain de temps, c’est la perceuse-visseuse. Pour monter vos meubles ou percer vos murs, un petit modèle suffira. Enfin, il vous faudra aussi acquérir deux scies : une scie sauteuse pour le bois, une scie à métaux pour découper les tringles à rideaux trop longues pour les casiers de votre dressing.

 

Et si vous n’avez ni le temps ni l’envie d’acquérir tous ces éléments séparément, offrez-vous une boîte à outils déjà remplie en magasin de bricolage. En prime, chaque outil y est rangé à sa place !

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook