J'aménage

Une haie, pas la haine !

La haie, et plus précisément son taillage, peut devenir un vrai sujet de discorde entre voisins. Quand et comment la tailler ? Qui doit faire quoi ? Petit manuel des bonnes pratiques pour une taille sans bataille.

 

Que l’on vive en maison individuelle ou en maison mitoyenne avec jardins ou balcons communicants, disposer d’une haie implique quelques obligations légales.  Parce que la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres !

 

Voisins ou domaine public : Même combat

On ne peut pas laisser sa haie pousser n’importe comment. Ni chez le voisin, ni sur le domaine public. Si elle gêne les passants pour marcher sur le trottoir ou représente un danger pour la circulation routière, la mairie de votre commune va à coup sûr vous envoyer une injonction d’élagage qu’il vous faudra respecter dans les plus brefs délais. Chez le voisin ? C’est pareil ! Pour éviter de l’incommoder, il vous faudra tailler votre haie régulièrement.

 

La bonne distance à respecter

En principe, on doit couper sa haie de façon à respecter une distance légale de 0,50 m de ligne séparative entre les deux terrains pour les plantations de moins de 2 m de hauteur, et de 2 m pour les plantations de plus de 2 m de hauteur. Dans certaines conditions, on peut toutefois disposer d’un titre nous autorisant à ne pas respecter ces distances : si on ne l’a pas fait pendant 30 ans par exemple et que le voisinage ne nous a rien demandé, ou encore si la haie a été plantée sur un terrain qui appartenait à la même propriété au moment de la plantation.

 

La haie de mon voisin m’encombre !

La loi est claire sur ce sujet : si la haie du jardin de votre voisin (ou les plantes du balcon d’à côté) dépasse sur votre terrain, vous serez en droit d’exiger sa taille. Cette règle est valable pour tous les végétaux qui poussent chez lui et arrivent chez nous. En théorie, on n’a pas le droit de tailler soi-même. Votre voisin refuse de s’y coller ? Envoyée lui une lettre recommandée avec accusé réception pour lui demander d’élaguer sa haie. S’il n’est que locataire, c’est au propriétaire qu’il faudra s’adresser. Et si personne n’agit ? On peut alors faire appel à un conciliateur de justice, au maire de la commune, et même au Tribunal d’Instance.

 

Vous voilà prévenus ! Suivez les règles pour que haie et voisinage fassent bon ménage.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , ,
Un commentaire
  1. Richard

    Hello. Ah, je me souviens de mon voisin qui se plaignait tout le temps de ma haie, LOL. Heureusement qu’après des négociations, on arrive à bien s’entendre aujourd’hui 😉 A+

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook