Questions d'argent et de droit

Rénovation : Et si écologie rimait avec économies ?

Eco-Prêt, TVA à taux réduit, crédit d’impôt, les aides pour financer vos travaux de rénovation sont nombreuses. Encore faut-il s’y retrouver ! On fait le point.

 

Rénovation : La bonne affaire du prêt à taux zéro

Isolation de la toiture, des fenêtres, installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables… Si vous avez décidé de vous lancer dans des travaux de rénovation « responsables », sachez qu’un certain nombre d’avantages vous attendent. A commencer par l’éco prêt à taux zéro qui peut s’élever à 30 000 euros par logement. Pour être éligible, le logement doit être la résidence principale et dater d’avant le 1er janvier 1990. En revanche, les travaux doivent être confiés à une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement). Pour en savoir plus, consultez le site du Service Public ou du Ministère de l’Environnement.

 

Rénovation : Vive la TVA à 5,5%

Bonne nouvelle, le taux réduit de TVA pour certains travaux de transition énergétique est fixé à 5,5%. Pour en bénéficier, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans mais peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire. Elle concerne les propriétaires occupants, les bailleurs ou syndicats de propriétaires, les locataires et occupants à titre gratuit mais aussi les sociétés civiles immobilières. La TVA à 5,5% est directement appliquée par l’entreprise sur la facture, en échange d’une attestation signée permettant de confirmer l’âge du logement et la nature des travaux réalisés.

 

Rénovation : Pensez au crédit d’impôt

Jusqu’au 31 décembre 2017, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu 30% des dépenses effectuées dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Il serait dommage de passer à côté ! Le plafond est fixé à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Sont concernés : les propriétaires occupants, les locataires mais aussi les occupants à titre gratuit. Le logement doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans. Plus d’infos sur le site de l’Ademe.

 

Rénovation : Des coups de pouce « responsables »

Avant de vous lancer, jetez un œil au site de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) qui propose jusqu’à 22 000 euros d’aides pour financer des travaux visant à réduire les dépenses énergétiques. Et contactez un conseiller rénovation énergétique, un service gratuit mis en place par le gouvernement qui pourra vous mettre sur la piste d’autres aides éventuelles. Car certaines régions, communes ou départements n’hésitent pas à contribuer à la transition verte de leurs habitants.

 

Armés de ces conseils précieux, vous voilà prêts à faire des économies non négligeables tout en étant un citoyen responsable.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook