J'aménage

La vie en rose 

La couleur de l’amour n’en finit pas d’imposer ses nuances au salon, dans la chambre et même en cuisine. On en use avec élégance… sans en abuser !

 

Le rose dans tous ses états

Selon la tonalité choisie, cette couleur tendance apportera une ambiance différente à notre intérieur : douceur cocooning en rose poudré, dynamisme glam’rock en rose shocking ou raffinement gourmand en rose framboise. Atout majeur d’une déco rose : si le blush en maquillage rehausse les pommettes en illuminant le teint, le rose agit de la même façon dans la déco ! Il est parfait pour booster (tout en féminité) chaque pièce de la maison.

Rose oui, kitch non !

Oser une déco rose sur les murs ? Pourquoi pas, à condition d’en user avec modération, d’autant plus si on le choisit dans une tonalité soutenue. À éviter absolument : le total look Barbie franchement indigeste. La (bonne) règle à suivre : peindre un pan entier de mur, ou simplement une partie en réalisant une bande horizontale ou verticale. Dans une alcôve ou le fond d’un dressing, ça marche aussi, en permettant au passage de structurer l’espace.

La couleur rose : comment l’associer ?

Si on l’utilise déjà en petites touches, sur du mobilier ou du textile d’ameublement, mieux vaut s’abstenir d’en ajouter sur les murs. Ceux-là pourront alors être peints (ou s’habiller de papier peint) de blanc lumineux, de noir ou d’anthracite mat, de gris perle ou de gris souris. Côté accessoires, le rose s’harmonise très bien avec les bleus gris, les verts pastels, mais aussi avec des matériaux comme le cuivre et le laiton. Avec en prime, l’assurance d’être pile dans la tendance !

 

Et si Monsieur n’est pas motivé, qu’on le rassure : associé à des bruns, un gris béton ou un jaune moutarde, un intérieur poudré lui permettra de voir la vie en rose, sans perdre en virilité !

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook