Questions d'argent et de droit

C’est quoi l’économie d’usage?

Et si au lieu d’acquérir un objet, on n’en achetait que l’utilisation ? Immobilier, voitures, meubles et électroménager, aujourd’hui, tout se loue ! Décryptage d’une petite révolution.

 

Economie d’usage : « Posséder », c’est démodé

Nouvelle tendance de consommation, l’économie d’usage milite pour un développement durable. Aussi appelée « économie de fonctionnalité », elle consiste à acheter l’accès aux fonctions d’un bien, plutôt que le bien lui-même. Ou encore à louer ou « partager » entre particuliers. Le partage de biens immobiliers, la location de musique (via Deezer ou Spotify), de films (via Netflix), ou de voitures électriques (Autolib’) font partis du paysage du nouveau consommateur. Aujourd’hui, vous pouvez aussi louer la voiture de votre voisin quand il ne l’utilise pas ! On peut profiter par exemple d’une Mercedes Classe A pour 30 € par jour. Résultat, on s’offre un accès à tout ce dont on a besoin, sans entrer dans une logique consumériste néfaste pour l’environnement !

 

Economie d’usage : Rien ne s’achète, tout se loue

Des enseignes proposent ainsi la location d’électroménager, d’appareils informatiques et de téléviseurs. Vous pouvez louer un lave-linge pour 15 € par mois, un canapé convertible pour 22 € ou encore un pack « spécial studio » comprenant tout le matériel indispensable lors d’un premier aménagement, pour 41 € (mobilier et vaisselle pour 6 personnes compris !). Chez uZ’it, proposé par Intermarché, on « s’offre » un iPad pour 18 € par mois, ou un Samsung Galaxy S7 pour 31 €. L’avantage, et non des moindres, c’est qu’on oublie l’obsolescence programmée.

 

L’économie d’usage, une consommation moderne et maitrisée, et un accès aux dernières nouveautés toute l’année !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook