Questions d'argent et de droit

Mon crédit immobilier avec PTZ en 10 étapes

Le niveau des taux de crédit immobilier est exceptionnel en ce début d’année malgré de légères tensions. Volume des ventes en hausse, taux de crédits planchers, prêts aidés reconduits : tous les ingrédients semblent réunis pour vos projets immobiliers.

Si la recherche du bien idéal est évidemment la première pierre à poser pour votre projet, le financement est également une des fondations. Puisque vous vous engagez sur le long terme : 15 ans, 20 ans voire 30 ans, obtenir les meilleures conditions pour votre emprunt est primordial. Voici les dix étapes pour concrétiser votre achat immobilier.

 

Définir votre pouvoir d’achat immobilier:

Une demande de prêt immobilier, ça ne s’improvise pas. En effet, il est même conseillé de s’y prendre à l’avance. Tout d’abord en effectuant des simulations de capacité d’achat, avant de vous lancer dans des visites de bien. Plus vous aurez affiné votre budget, plus vous visiterez efficacement. Les marges de négociation s’amoindrissent dans certaines villes, il est donc essentiel de visiter des biens dans votre budget.

Comment le définir ? En réalisant plusieurs simulations de prêt immobilier en ligne ou avec votre banquier. Celles-ci vous permettront de connaître le montant précis que vous pourrez emprunter en fonction de vos revenus et de votre apport. De plus, il est essentiel d’inclure les frais d’acquisition à votre budget. Ainsi votre capacité d’achat comprend : le montant empruntable, votre apport, les frais de notaire et frais bancaires. Le montant du bien, frais d’agence inclus, doit donc être en adéquation (sauf négociation) avec cette enveloppe de financement.

 

Calculer les frais de notaire :

Il est donc important d’inclure les frais de notaire pour connaître précisément votre pouvoir d’achat immobilier. Les frais de notaire ou d’acquisition représentent près de 8% du prix de vente pour un bien dans l’ancien et 3% pour un bien neuf. En effet, si vous achetez un bien dans le neuf, ces frais seront réduits.

Par exemple : pour l’acquisition d’un appartement vendu à 150 000 euros, les frais d’acquisition s’élèveront à 12 000 euros en moyenne dans le 78.

 

Vérifier votre éligibilité au Prêt à taux zéro:

Pour cela vous pouvez réaliser gratuitement votre simulation PTZ sur empruntis.com par exemple. Comme indiqué ci-dessus, vous pouvez choisir d’acheter un bien ancien ou neuf. Sachez que dans les deux cas vous pouvez profiter du Prêt à taux zéro (PTZ). Reconduit en 2017 par le gouvernement, le prêt à taux zéro peut être un véritable levier pour l’acquisition d’un bien immobilier. Il permet de financer jusqu’à 40% de l’achat. Le PTZ est octroyé sous conditions de revenus et son montant est plafonné par zonage. Pour un achat dans l’ancien, la condition sine qua non est de dédier 25% du coût total de l’opération à des travaux de rénovation.

 

Prendre connaissance des dispositifs du gouvernement pour le logement :

Ils sont nombreux et concernent à la fois les résidences principales (PTZ, prêt Action logement, etc.) que les investissements locatifs (dispositifs Pinel ou Censi-Bouvard). De plus, si vous souhaitez réaliser des travaux, des prêts « verts » sont également disponibles (prêt travaux d’Action logement, Eco-PTZ cumulable avec le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, programme Habiter mieux de l’Agence nationale de l’habitat, etc.).

 

Préparer votre demande de prêt avec dossier béton:

Vous avez trouvé la perle rare ? Il est donc temps de présenter votre dossier en banque. Pour la rassurer, présentez un apport. Son montant doit représenter environ 10% de l’opération. il couvrira les frais de notaire, annexes et d’agence le cas échéant. Il est néanmoins possible d’obtenir un crédit immobilier sans apport. Néanmoins, la part des dossiers financés à 110% du courtier en prêt immobilier Empruntis s’élève à 10%.

En outre, le banquier observera très attentivement vos trois derniers relevés de comptes au moment de votre demande de financement. Il est donc vivement conseillé de présenter une bonne gestion de comptes et d’éviter le découvert non autorisé.

 

Comparer les offres de prêt avec un courtier :

Pour gagner du temps, faites le tour des banques avec un courtier en prêt immobilier. Il trouvera pour vous la meilleure offre de prêt immobilier et négociera le taux d’intérêt en mettant en avant les atouts de votre dossier et en expliquant les éventuels défauts.

 

Négocier le taux immobilier :

Si vous avez de l’apport et un bon dossier, n’hésitez pas à négocier le taux d’intérêt. Celui-ci définit à la fois vos mensualités de remboursement et le coût total du crédit, c’est-à-dire le montant des intérêts que vous rembourserez sur toute la durée du crédit. Cependant, le taux bancaire n’est pas le seul élément à comparer… Il est possible d’obtenir un taux de prêt « canon » mais de payer cher son assurance de prêt immobilier.

 

Comparer les taux de l’assurance de prêt immobilier :

Depuis la loi Lagarde (2010), les emprunteurs peuvent changer d’assurance de prêt immobilier avant de souscrire le crédit immobilier. C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance. L’objectif : obtenir un meilleur taux et/ou une meilleure couverture. Seule condition : présenter un contrat d’assurance équivalent au contrat groupe de la banque. Notez que la loi Hamon (2014) permet aux emprunteurs ayant déjà souscrit un prêt de changer d’assurance au cours de la première année de crédit.

 

Décortiquer le contrat d’assurance de prêt immobilier :

Parce que l’assurance emprunteur vous protège, il est primordial de lire les modalités de prise en charge définies dans le contrat. Mode d’indemnisation, niveau de couverture, durée de remboursement ou exclusions : autant de petites lignes qui ne sont pas des détails en cas de sinistre.

 

Bien lire l’offre de prêt:

Vous disposez en effet de 10 jours de réflexion pour retourner l’offre de prêt à la banque. Ce document contractuel reprend tous les éléments de votre financement : les différentes parties, l’objet du prêt, le montant prêté, le taux, etc.

Une fois ces étapes accomplies, vous voilà prêt à déménager dans votre nouveau « Home sweet home ».

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Un commentaire
  1. Dalale

    Merci pour ces informations !!!

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook