J'aménage

 Installer un potager dans sa cour d’immeuble

Qui dit potager dit forcément jardin. Détrompez-vous ! Vous le savez peut-être déjà, mais depuis quelques temps, de plus en plus de potagers voient le jour dans les cours d’immeubles, notamment à Paris où la tendance se propage. Un plaisir simple pour les citadins qui permet de récolter ses propres fruits et légumes sans pesticides et avec la satisfaction de savourer sa propre récolte. Voici notre guide pour installer à votre tour votre coin de verdure urbain.

 

Potager bio

Préparer votre espace

Si vous possédez un bout de terre dans la cour : repérez un carré de jardin, de préférence sans feuillage qui lui fasse de l’ombre afin de garantir un ensoleillement optimal.  Pour le reste, c’est très simple : labourez votre coin de terre et plantez vos graines : le tour est joué.

Si vous ne disposez pas de bout de terre : alors il vous faut acheter un potager. Il en existe trois types : en escalier (le plus esthétique), en carrés (le plus basique : un cadre en bois divisé par cases à l’intérieur), sur pieds (et donc en hauteur, ce qui vous évite de vous baisser). Choisissez celui de votre convenance, en gardant à l’esprit que ceux vendus dans le commerce ont généralement une profondeur de 20 à 30 cm, suffisants pour les fruits et légumes à racines courtes : persil, fraises, salades, ciboulette,… Prévoyez plus de profondeur pour ceux à racines plus longues : carottes, panais,…

Concernant la disposition de vos bacs, c’est comme vous le souhaitez. Cependant, pensez à rendre votre aménagement pratique en prévoyant assez d’espace pour circuler entre chaque par exemple. Et bien sûr, favorisez l’endroit de la cour où le soleil est le plus présent.

Sachez d’autre part que si vous ne disposez pas de cour d’immeuble, vous pouvez toujours disposer des pots sur votre balcon et même au bord de vos fenêtres, toujours en gardant à l’esprit l’impératif de l’ensoleillement.

 

Entretenir votre potager

Tout d’abord, le crucial arrosage : Pensez à arroser régulièrement vos plantations, qui ne devraient pas être trop contraignantes de ce côté-là. En saison estivale, arrosez davantage : les températures grimpent plus facilement en ville lorsqu’il y a un rayon de soleil. Même si ces plantations sont généralement faciles d’entretien, renseignez-vous au préalable si jamais certaines requièrent une attention particulière. Petite astuce pour limiter l’arrosage : mettre de la paille sur le dessus afin que la terre reste humide.

Vous serez aussi confrontés aux insectes nuisibles pour votre potager que vous pourrez chasser de manière naturelle :

  • La cendre sèche : elle empêche escargots et limaces de passer
  • Une coupelle de bière : pour attirer les limaces et les noyer

De l’alcool, à imbiber sur les pucerons indésirables.

Et voilà, votre potager est fin prêt pour la récolte !

Et vous, quelles sont vos astuces pour installer un potager dans une cour d’immeuble ? Partagez votre avis, le blog est fait pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags :
2 commentaires
  1. Yanick

    Magnifique article,merci

  2. Antonin

    Super article, surtout pour des personnes comme moi qui préfèrent vivre en centre ville et qui se penchent sérieusement sur la permaculture!

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook