Je cherche un logement

Investissement immobilier en Europe : les destinations phares

Les Français investissent à l’étranger soit pour acquérir une résidence secondaire, soit pour s’y installer au moment de la retraite. En effet, nombreux sont les retraités à vouloir quitter la France pour aller vivre ailleurs en Europe. N’étant plus soumis au rapport salaire/ coût de la vie, l’installation définitive leur est plus avantageuse. Voici les destinations les plus en vue.

 

1) Le Portugal

01

Touristra vacance / Algarve

La vie portugaise séduit de plus en plus les Français qui sont de plus en plus nombreux à franchir le cap en s’installant en terre lusitanienne. Il faut dire que le Portugal est un pays qui ne manque pas d’atouts : un climat agréable, une terre de traditions, une douceur de vivre, une fiscalité avantageuse, et surtout un marché immobilier très attractif. Nombreux sont les retraités à s’y intéresser surtout depuis que la législation portugaise prévoit l’exonération de l’impôt sur le revenu pour les retraités étrangers.

Le salon de l’immobilier et du tourisme portugais, qui se tient chaque année à Paris depuis 6 ans, est l’événement à ne pas manquer. C’est l’occasion pour les futurs acquéreurs d’en savoir plus sur les opportunités immobilières du pays.

En ce qui concerne les prix, selon  Century 21, il faut compter 1418 euros le mètre carré à Lisbonne par exemple, et 130 000 euros la valeur moyenne d’une transaction. Si les prix ont connu une importante baisse, l’heure est ces derniers temps à la stabilisation.

 

2) La Croatie :

02

Regard sur la Croatie/ Split

La Croatie offre des paysages incroyables grâce à plus de 1.200 îles.  Ce chapelet d’îles jouit  d’une grande diversité gastronomique et architecturale offrant ainsi un agréable cadre de vie pleins de surprises. Financièrement, le coût de la vie est  32%   moins cher qu’en France en 2016, et les frais de succession, taxe foncière et taxe d’habitation y sont inexistants. On peut trouver des biens nécessitant des travaux à moins de 100 000 euros, sinon il faut compter entre 100 000 et 200 000 euros pour de belles maisons spacieuses avec vue sur la mer. Quant aux propriétés de haut standing, les prix s’élèvent  à plus de 300 000 euros et peuvent même atteindre le million d’euros.

 

3) La Grèce :

03

 Oovatu/Santorin

Avec un cadre de vie ensoleillée et une architecture époustouflante, la Grèce ne cesse d’attirer les acquéreurs étrangers. Depuis la crise de 2009, le pays a connu une baisse des prix: – 5,1% en 2015. Les appartements restent très accessibles, mais les villas ne sont pas à la porter de tous les budgets. Ainsi, sur l’île de Mykonos, les biens luxueux se vendent à des prix très élevés. Pour moins de 100 000 euros on peut trouver de belles maisons avec une surface de 70/80 m2. En ce qui concerne le coût de la vie, il est en moyenne 28% moins important qu’en France. Quant aux frais  d’acquisition, fiscalité comprise, ils atteignent 15% pour un bien s’élevant à 243 000 euros.

 

4) L’Espagne

04

Wikipédia / Cadaqués

Depuis 2008 les prix ont connus une forte baisse mais commence à se stabiliser depuis 2014 ; les prix restent tout de même beaucoup plus attractifs qu’en France. Dans la capitale, les prix avoisinent désormais les 2800 euros le mètre carré, contre 8000 euros  à Paris. En Espagne, un français aura un pourvoir d’achat plus important, entre 30% et 50% supérieur à celui qui peut avoir un France. Le plus important lorsque l’on acquière un bien à l’étranger est de ne pas se précipiter sur une offre un peu trop alléchante, notamment sur internet. Il est préférable de faire appel à un professionnel de l’immobilier et se doter d’un avocat pour les formalités juridiques et vous informer sur la législation du pays.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Un commentaire
  1. Thomas

    La croatie est certainement la destination européenne la plus sous cotée. Le marché n’a pas encore atteint sa maturité: il est encore possible de faire de très bonnes affaires !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook