Je suis locataire

Entre 2005 et 2015 plus d’un français sur deux a déménagé !

Les études analysant les déménagements définissent ce phénomène comme une mobilité intra ou inter-régionale. Dans 80% des cas, ces déplacements se font au sein même de la région.

Selon une enquête de l’institut de sondage IFOP à l’initiative des « déménageurs bretons », réalisée auprès de 2016 personnes : plus d’un français sur deux a déménagé ces 10 dernières années (54% plus précisément).

Happy couple moving in new apartment.Unpacking.

Pourquoi de tels déplacements ?

La même enquête nous expose les raisons pour lesquelles les Français, 12% en 2015, on déménagé au cours de cette même année:

– 26% suite à un achat immobilier
– 18% en raison de la poursuite des études ou un changement d’école
– 17% pour suivre leur conjoint-e
– 12% suite à une mutation professionnelle

Ensuite d’autres raisons, statistiquement moins importantes justifient également ce phénomène comme un mariage ou divorce, pour se rapprocher de son travail et enfin suite à l’entrée dans la vie active.

Sur ces 10 dernières années,  62% des individus ayant connus un déménagement ont plus de 35 ans. Au vu des raisons précédemment énoncées cela semble cohérent. En effet, en prenant l’achat immobilier – raison la plus importante des déménagements- et étant donné que l’âge moyen d’accès à la priorité est de 34 ans – selon « L’observatoire de l’accession à la propriété » – cela semble tout à fait logique que les déménagements touchent en majorité cette tranche d’âge.

Toujours selon IFOP, il semblerait que les habitants de la région PACA soit les plus mobiles car ils représentent 17% des mouvements en 2015. Cela ne définit pas une quelconque attractivité puisque la majorité des déplacements sont souvent intra-régionaux.

 

La région Ile-de-France : Le cas des déménagements inter-régionaux

Les résultats IFOP nous informent que la région ne concentre que 9% des flux. Il faut souligner que Paris et sa banlieue sont des cas particuliers faisant face à une double tendance. En effet, elles connaissent à la fois une importante attractivité pour les étudiants et les jeunes actifs, grâce à une important offre d’universités et de grandes écoles, ainsi qu’un fort dynamisme du marché du travail. Mais une tendance contraire est également observée, pour les autres tranches d’âge, les 30 ans et plus quittent massivement l’Ile-de-France (Insee : enquête 2001-2006). Les trentenaires avec enfants vont se diriger vers les régions du sud (PACA) et de l’ouest de la France (Bretagne, Pays de Loire).

Dans le cas de déménagement inter-régional parisen, un phénomène d’haliotropisme est constaté, c’est-à-dire une attraction pour les façades maritimes. Sans doute du fait d’un mode de vie moins stressant et plus adapté aux familles et aux retraités.

Et vous ? Avez-vous déménagé récemment ? Partagez votre expérience sur le blog, il est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Un commentaire
  1. La Rambox

    Excellent article merci pour le partage

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook