Je cherche un logement

Qu’est-ce qu’un bien vendu brut ?

Qui n’a pas rêvé de moduler l’espace comme il l’entend pour créer un bien qui lui ressemble et sans aucune perte de place ? C’est possible avec les plateaux vendus bruts. Alors, quelles sont les spécificités et les démarches à prévoir ? On vous dit tout.

edificio industriale in rovina

Où trouve-t-on des plateaux bruts ?

Il s’agit d’un ancien espace industriel qui va être détourné de sa fonction première. Ainsi parmi les annonces, on trouve d’anciens entrepôts, usines, garages et plus encore.

Ces espaces se situent bien souvent dans les anciennes zones industrielles et mais aussi parfois en ville.

 

Quelles sont les différences entre plateau brut et plateau viabilisé ?

– Plateau brut : il est vendu sans arrivée d’eau, ne bénéficie ni d’évacuation des eaux, ni de raccord au gaz et/ou l’électricité. Bref, il y a tout à faire !

– Plateau viabilisé : il se compose comme le plateau brut de 4 murs et d’un plancher. Point fort : il dispose déjà d’un accès à l’électricité, de l’eau et de son évacuation. Ce qui bien sûr allège le budget des travaux mais coûte toujours plus cher.

Pour faire d’un plateau brut non viabilisé, le loft de vos rêves, vous êtes prévenu, mieux vaut faire preuve de patience !

 

Quelles sont les démarches à prévoir pour un plateau brut ?

– Le changement de destination : Dans le cas d’une copropriété : c’est elle qui a dernier mot lors d’une assemblée exceptionnelle. Vous obtiendrez une autorisation si la transformation en logement n’est pas « nuisible » aux droits des autres copropriétaires et que les travaux à prévoir sont en conformités avec les règles locales d’urbanisme de votre ville.

– La constitution du dossier : Pour toutes demandes tenant à la réalisation de constructions, d’installations, d’aménagements ou de démolitions, vous devez passer obligatoirement par une déclaration préalable. Il faut présenter entre autres différents documents dont un plan en coupe, un plan des façades et des toitures.

Bon à savoir : Ces précieux documents vous seront délivrés par l’agence immobilière via laquelle vous avez acheté le bien ou votre notaire.

– Le dépôt du dossier : Une fois le dossier constitué et envoyé en recommandé, la mairie dispose d’un à deux mois pour accepter ou non votre demande préalable.

– L’affichage de la décision : c’est la dernière ligne droite administrative et il doit être visible depuis la rue pendant toute la durée des travaux. Durant les deux premier mois, n’importe quel tiers peut obtenir un recours en cas de préjudice dû au changement de destination.

Bon à savoir : Comme les démarches sont lourdes et compliquées, mieux vaut passer par un architecte qui maîtrise les lois relatives au PLU et établit l’estimation du coût des travaux.

Et vous, avez-vous déjà entrepris de telles démarches et comment cela s’est-il passé ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook