Je suis propriétaire

Mes fenêtres sont-elles performantes ?

Voilà plusieurs années que différentes aides incitent les propriétaires à changer leurs fenêtres pour des modèles plus performants sur le plan thermique et acoustique. Quels sont les signes que vos modèles sont trop vieux et quelles sont les petites réparations qui vous dépanneront avant de songer à les remplacer ?

 

De l’humidité autour des huisseries 

Si vous observez de la condensation, de la peinture cloquée, des moisissures ou de l’oxydation, votre modèle de fenêtres est bel et bien devenu obsolète.

En revanche, il est possible de limiter la casse en attendant de tout changer. Décaper et repeindre les huisseries avec un vernis qui prépare le bois permettront dans un premier temps de stopper les dégâts. Idem pour les gonds et les crémones qu’il faut démonter, nettoyer et enduire d’une peinture spéciale ferrures.

Bon à savoir : Si le châssis en bois de vos fenêtres présente de nombreuses détériorations comme un aspect vermoulu ou un dépôt continuel de poussière, attention, il peut s’agir d’un problème de termites  et non d’humidité excessive.

 

Des courants d’air  à travers les ventaux

Vous l’aurez compris, des fenêtres qui laissent passer l’air, cela n’est jamais bon signe. Même si les nouveaux modèles sont parfois pourvus d’une bouche d’entrée ou d’une trappe pour renouveler l’air de la maison, vos fenêtres ne sont plus performantes si l’on peut sentir l’air froid entre le châssis et les vitres.

A défaut de tout changer et pour gagner du temps (surtout en hiver), utilisez une bougie pour détecter les nombreux points de fuites. (La nuit, éteignez toutes les lumières et balayez les contours des portes et fenêtres à partir de l’intérieur, au moyen d’un instrument d’éclairage et la lumière jaillira du plus invisible point de fuite.)

Une fois détectés, vous pouvez vous procurer dans un magasin de bricolage, un joint autocollant sous forme de mousse et faire le tour du châssis. Facile à poser et plutôt bon marché, il vous permettra de parer au plus urgent et évitera en bonne partie la perte de chaleur.

 

Il y a de la buée entre le double vitrage

Votre fenêtre n’est pas forcément défectueuse et ce n’est pas nécessairement la faute du professionnel ou de la qualité du double vitrage. Si le vitrage est embué, il se peut simplement qu’il y ait un décalage entre la température et l’humidité de l’air extérieur et celle du double vitrage.

En revanche, si le problème se pose hiver comme été, il y a un véritable problème de ventilation. Il serait bon de faire jouer votre garantie auprès du professionnel qui a installé vos fenêtres car il sera nécessaire de revoir la ventilation des modèles.

Et vous, êtes-vous satisfait de vos modèles de fenêtres ? Les changer, est-il une priorité ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook