J'aménage

Notre compte-rendu du Salon de la rénovation 2015

Le Salon de la rénovation a eu lieu à Paris, Porte de Versailles, du 6 au 8 février. Un petit salon comme on les aime : dense, avec des passionnés et de vrais pro. Pour avoir des idées et surtout aborder vos projets avec une vision éclairée, pluridisciplinaire puis détaillée.  LogicImmo vous évite de prendre le petit bout de la lorgnette avec quelques sympathiques mises en lumière.

La star du salon ? L’économie d’énergie… et d’argent, forcément. La majorité des stands avait un rapport avec l’isolation : du toit, des murs, du bruit afin de garder le maximum de bien-être et surtout veiller aux dépenses. Songer aux économies peut rimer avec écologie, aussi. Le gaz ? Il est bio, vert, et limite ainsi le gaz à effet de serre. C’est bien pour l’environnement. Les velux ? Ils sont sur le toit et surplombent l’escalier afin de créer un courant d’air frais l’été, sans dépenser. Votre escalier est vieux, mais vous n’avez as envie de tout refaire ? Optez pour la rénovation d’escalier, qu’il soit en bois ou en béton. Car la rénovation d’un escalier, c’est toujours moins cher qu’un neuf !

La règle des 2P

Quel est le Potentiel de votre maison et quel Programme adopter ? Cette règle des 2P est prônée par les professionnels. Ils insistent sur la faisabilité et son organisation. Vous souhaitez des réponses précises ? Il faut donc poser des questions précises.

Il y a des thèmes de travaux, il faut donc les hiérarchiser. De plus, tout projet a un coût initial et… un coût pour plus tard. Mieux vaut donc avoir une approche du coût global et lorsque l’on sait que le projet de loi de finances 2015 a reconduit beaucoup d’aides et d’incitations à la rénovation, on se dit qu’il ne faut pas attendre. Le CITE, Crédit d’impôt transition énergétique, n’est pas soumis à des conditions de ressources, par exemple.

IMG_2670

Faire les travaux soi-même ?

Certes, c’est un bon moyen pour faire des économies, mais avec des entreprises certifiées RGE, la chaudière sera à 5 % de TVA, contre 20%, si vous l’achetez vous-même. De plus le RGE est garant de l’environnement (oui, un leitmotiv du salon). Pensez aussi qu’en cas de rénovation énergétique, la TVA à 5,5% est éligible. Sachez aussi que certains types de matériels donnent droit à des aides : par exemple, la chaudière à condensation. Ainsi, si l’on met tout bout à bout, en prévoyant aussi des économies d’énergie, on fait des économies tout court. Parfois, il ne faut pas regarder le prix de départ.

Le chef d’orchestre des travaux, c’est qui ?

Vous ? Le maître d’œuvre ? Un bureau d’études qui va tout chapoter ? Cela peut être vrai à deux conditions : vous avez le temps (beaucoup de temps) et les compétences (beaucoup de compétences).  Est-ce que cela fait pour autant de vous le responsable ? Si vous choisissez de travailler avec des professionnels qui sont dans le cœur du métier, il est possible de leur faire confiance.  De plus, n’oubliez pas les associations de professionnels !

Le tout, tout de suite ?

Pas forcément une bonne idée.  Pour connaître le potentiel de son habitat, il faut le « sentir », le tester en quelque sorte. Avant de vous lancer dans l’aventure, apprenez les coins de la maison où vous aimez à être le plus souvent, les chemins que vous emprunter, ce que vous préférez regarder. De plus, il est bon d’associer la réflexion à toute la famille.  On l’aura compris, il convient de définir ses besoins ensemble. Et pour pus tard, si l’on prend les décisions à plusieurs, on assume à… plusieurs.

Trois bonnes idées à retenir

Le bio n’existe pas que dans nos assiettes. Le gaz bio, vous connaissez ? Dans le gaz classique, il y  a de l’hydrogène et du carbone : cela participe au gaz à effet de serre. Avec le gaz vert, GRDF vise en 2050, 50 à 75 % de biogaz dans les tuyaux actuels. Ce serait également un moyen d’être plus autonome et de ne pas dépendre des pays producteurs de gaz.  Une stratégie politique et écologique qui devrait séduire. Vous souhaitez mieux comprendre ? C’est simple, dans les déchets d’animaux d’élevage, ce sont les bactéries qui mangent le lisier, produisant, lorsqu’elles ont ingurgitées, le fameux biogaz. C’est une transformation macrobiotique ! A suivre de très près.

Deuxième idée pour se réchauffer (pas bête), si vous avez peu de place et n’êtes pas convaincus par les différents radiateurs, trop grands, trop chers…  La nouvelle idée place le système de chauffage dans les plinthes. Ce chauffage électrique s’autorégule en puissance en analysant (toutes les fractions de secondes) les besoins thermiques de son environnement. Car s’il y a bien un concept à retenir, c’est celui-ci : l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.

La troisième idée est lu-mi-neu-se ! La lumière ? Au zénith ! On connaissait les fenêtres qui filtrent le bruit, mais pas les velux qui atténuent le bruit des gouttes de pluie, grâce à une texture particulière. C’est assez chouette et cela donne des idées aux idées : pourquoi ne pas imaginer collés les uns contre les autres, plusieurs velux qui assemblés, donneraient un véritable puits de lumière au dessus de votre escalier ? Source de fraîcheur l’été, créant un courant d’air aspirant qui se renouvèle. Pour tous ceux qui souhaitent de la lumière zénithale, de l’air et de la sécurité.

Ce petit tour d’horizon vous aura sans doute permis de vous questionner autrement. Et vous, avez-vous songé à rénover votre maison ? Vous avez déjà réalisé des travaux dans ce sens ? Racontez-nous votre expérience !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook