J'aménage

Une cuisine ouverte, pourquoi pas ?

Marre des cloisons, envie d’une grande pièce chaleureuse dans un « esprit Loft », de luminosité et de plus de convivialité entre l’espace salon et le coin repas ? Une cuisine ouverte est peut-être la solution pour donner un coup de jeune à votre petit « chez vous ». Mais attention, cette décision ne se prend pas à légère et implique bien des changements. Voici trois aspects à considérer avant de se lancer !

Frais de travaux et d’aménagement pas si light

Même si, vue de votre salon, il vous semble qu’il suffirait d’abattre une cloison pour obtenir une cuisine ouverte, la tâche n’est pas aussi aisée. Il faut songer à la nature du mur, est-il porteur ou non ? S’il ne s’agit pas d’une fine paroi et que vous vivez dans une copropriété (Voir notre article Savoir distinguer les parties communes des parties privatives), vous devrez obtenir l’accord des copropriétaires avant de vous lancer. Si vous logez dans une maison, là aussi il faut songer à des travaux lourds avant de supprimer en partie l’un des murs porteurs. N’oubliez pas non plus dans votre budget, les câbles électriques qu’il faudra vraisemblablement dévier, ainsi que les éventuels travaux de plomberie. Vous êtes prévenus : tout cela a un coût et prend du temps !

186559302

Libre circulation à double-tranchant

Plus de séparation entre la cuisine et la pièce de vie centrale signifie que vous n’êtes plus isolés de vos amis ou du reste de la famille dès lors que vous cuisinez. Faire à manger dans une cuisine ouverte vous permet de profiter, comme les autres, de la discussion ou d’un programme télé.

Ce type d’aménagement correspondra parfaitement aux amateurs de gastronomie pour lesquels la préparation des repas prend du temps et représente une activité ludique à part entière.

Mais si une grande pièce vous permet de jeter un œil sur les enfants tout en vaquant à vos activités culinaires, elle vous empêche en revanche de passer un coup de fil tranquillement ou de regarder calmement un film dans le canapé… Hé oui ! Quand on décloisonne l’espace et qu’il devient plus « communautaire », l’intimité en prend un coup. Pour certains, une grande pièce commune est perçue comme un lieu chaleureux et vivant, pour d’autres, comme un capharnaüm où l’on n’est jamais vraiment tranquille.

Quand contemporain rime avec rangement malin

Ouvrir la cuisine c’est l’occasion de relooker entièrement ce nouvel espace. Son plan doit être pensé dans les moindres détails. Toutes les possibilités sont à étudier avec, par exemple, l’ajout d’un îlot qui peut servir à la fois de bar, de plan travail central ou de recoin pour le lave-vaisselle. Les lignes épurées  d’un design moderne se prêtent particulièrement au jeu des rangements intelligents. N’oubliez pas que les meubles doivent contenir un maximum d’éléments, sous peine d’avoir sans cesse sous les yeux une déco brouillonne et des ustensiles éparpillés un peu partout.

Enfin, les teintes – gris, verts, bleus « minéraux » ou marrons aux tonalités « bronze » –, réinventent à la fois le code couleur classique de la cuisine tout en se mêlant parfaitement au côté « salon » de la nouvelle pièce.

Et vous, que pensez-vous d’une cuisine ouverte sur le salon ? Est-ce une vraie bonne idée ou juste une tendance ? Faites-nous part de votre point de vue, le blog est là pour 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Un commentaire
  1. Véronique & Bruno

    Nous avons fait le choix de vivre dans une cuisine ouverte sur un espace repas et nous aimons beaucoup vivre ainsi. Cette disposition permet de partager avec les amis ou la famille les préparations culinaires et les discussions sans se sentir isolé ! En complément, nous avons une pièce salon plus petite et intime avec une cheminée et c’est très sympa d’alterner vastes espaces et pièces plus cosy ! Pour nous, la cuisine ouverte est un art de vivre agréable si on dispose d’une pièce plus intime en complément !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook