J'aménage

Travaux, le gage plus-value pour mieux (re)vendre son logement

Dans la capitale, où les prix ont longtemps flambé, certains secteurs du 18e arrondissement proposent pourtant de belles opportunités pour un premier achat. C’est le cas Moly R., directrice artistique trentenaire, qui a réalisé une belle plus-value pour un appartement acheté et rénové en 2012 et revendu en ce début d’année. Récit d’un beau doublé gagnant.

Pouvez-vous nous parler de votre premier achat ?

Avec mon compagnon, nous avons fait l’acquisition en 2012 d’un appartement dans un bel immeuble en brique bien entretenu pour près de 200 000 euros, situé à proximité du marché de l’Olive, métro Max Dormoy (18e). Notre capacité d’emprunt n’étant pas faramineuse, nous avons acheté, un trois-pièces de 41 m² dans lequel tout était complétement à refaire.

IMG_20120503_092504

En quoi consistait ce chantier ?

Ce fut un travail très lourd et éprouvant, réalisé durant toute une année par mon compagnon, épaulé à son tour par mon père. Heureusement, en attendant la fin des travaux, nous avons eu l’opportunité de vivre dans un appartement prêté par la famille. Pour ce chantier, il fallait abattre toutes les cloisons, déplacer la salle de bain et la cuisine pour plus de luminosité, refaire les fenêtres, les portes et isoler les murs. Nous n’avons fait appel à des ouvriers que pour la mise en place du système électrique, de la plomberie pour bénéficier de la garantie décennale et pour la pose du parquet. Pour maîtriser encore plus notre budget, nous avons même sous-traité avec une usine allemande basée en Pologne et obtenu un beau parquet en chêne massif venant directement d’Ukraine.

Au final, toutes ces améliorations, et notamment l’ajout d’un extracteur d’air dans la salle de bains ainsi qu’une vraie hotte dans le conduit de cheminée, nous ont permis d’obtenir un B pour la note énergétique de notre logement, ce qui n’est pas très commun pour de l’ancien !

Pourquoi avez-vous décidé de changer d’appartement ?

Notre famille s’est agrandie récemment avec la naissance de notre deuxième enfant, et notre 41 m2 devenait trop exigu pour tout ce petit monde. Autre élément déclencheur dans notre prise de décision : une rencontre de routine avec notre banquier qui a accéléré le processus en nous offrant la possibilité d’emprunter un montant plus important. Évaluée dans un premier temps à 280 000 euros en moyenne par diverses agences, nous avions la conviction que notre appartement pouvait valoir plus et répondre à un coup de cœur, car en parfait état, avec un très bon DPE et dans un quartier à fort potentiel.

Pour le valoriser au maximum, nous avons fait le vide et rapatrié le plus de choses possibles dans des caves prêtées par des proches, ce qui permettait notamment aux visiteurs de mieux apprécier les volumes de l’appartement et de se projeter plus facilement. Un peu comme du « home staging » fait maison. Début 2014, un mois et 17 visites plus tard, nous avons reçu une offre à 300 000 euros !

IMG_3195

Quel était le profil de l’acheteur ? 

Il s’agissait d’un célibataire conseillé par une amie architecte. Le quartier et l’appartement correspondaient exactement à tous ses critères : une cuisine ouverte complètement équipée, une douche à l’italienne, une chambre et une autre pièce faisant office de bureau. Il a même racheté les rideaux, les stores, les suspensions et… le lave-linge ! Un mois plus tard, nous trouvions notre bonheur à tout juste 50 mètres de notre ancien appartement, un trois-pièces de 54 m² avec cuisine indépendante, pour 350 000 euros. Cette fois, les travaux, pour un budget de 30 000 euros, étaient de moindre importance et n’ont duré que quatre mois !

Et vous, avez-vous, avez-vous déjà effectué des travaux dans votre appartement ? Avez-vous pu réaliser une plus-value lors de la revente ? Racontez-nous votre expérience, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Un commentaire
  1. isa

    Entre les frais de notaire et d’agence, le coût des travaux, les mois passés dans les travaux, les coûts de déménagement et le peu de temps passé en définitive dans l’appartement, je ne suis pas sûre que l’affaire ait été finalement si rentable… Pas assez d’info pour en juger, mais je reste assez sceptique…

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook