J'aménage

Confort thermique et économies d’énergies : le duo gagnant pour plus de confort dans le logement

L’enquête du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), commandée par l’association Promotelec, révèle les priorités des Français en matière de confort dans le logement. Décryptage.

Publiée le 6 octobre dernier, l’enquête « Habitants, habitats et modes de vie » a été réalisée durant le mois de juillet 2014 auprès d’un échantillon de 1045 propriétaires, parmi lesquels 926 propriétaires-occupants et 119 habitants de maisons individuelles BBC ayant obtenu le label Promotelec.

Priorité au confort thermique

Il apparaît dans cette étude comme étant le premier critère de confort pour 31% des Français (chauffage : 22 % et isolation 9 %), devant la surface d’habitation (22 %), l’exposition et la vue (20%), la tranquillité (18%), le volume de la pièce de séjour (14 %), le jardin et les extérieurs (13%).

À l’heure des grands débats sur la transition énergétique, trois quarts des propriétaires sont satisfaits ou très satisfaits de leur système de chauffage, contre 24 %, moins satisfaits. Ce dernier chiffre explique sans doute que 26 % des propriétaires désirent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation, contre 18 % l’an dernier.

Par ailleurs, 76 % des propriétaires souhaitent conserver leur logement actuel quand 22 % préfèrent déménager. Les Franciliens sont notamment deux fois plus nombreux que dans les autres régions de France à vouloir déménager et à estimer que leur logement aurait besoin d’être rénové. Le nombre important de logements antérieurs à 1975 et la présence massive de chauffages collectifs est l’une des explications avancées par le Crédoc.

Isolation

Économies d’énergies… mais pas à tout prix

Sur cette question, les Français sont assez partagés avec près de la moitié d’entre eux (47%) prêts à réduire leur consommation énergétique de façon importante, 27 % considérant qu’ils doivent la diminuer un peu, tandis que 21% l’envisagent de manière ponctuelle. Ainsi, pour réaliser ces économies, ils sont 72 % à réduire la température de chauffage, quand 53 % seraient d’accord sur le principe, et 62 % en limiteraient la durée.

Enfin, concernant l’utilisation des appareils électroménagers, 45 % des personnes interrogées affirment réduire le nombre de douches hebdomadaires ou leur durée, tandis que et 47% modèrent la fréquence d’usage du lave-linge. Ces gestes du quotidien consistent aussi en la fermeture des rideaux en hiver afin de mieux conserver la chaleur, éteindre le chauffage avant de partir en week-end ou penser à ne pas laisser télévision ou ordinateur en mode veille.

La domotique en progression

En 2014, le marché de la domotique concerne 20 % des propriétaires-occupants. Certaines disparités existent selon les régions : les propriétaires vivant dans le Sud-Est sont plus nombreux à avoir investi dans ces technologies, tandis que ceux du Sud-Ouest sont les plus sceptiques. Environ 31 % des français sont néanmoins prêts à faire confiance à la domotique pour réaliser des économies d’énergies et gagner en confort, tandis que 55 % souhaiteraient favoriser l’autonomie des personnes âgées par ce biais. La prévention des accidents domestiques (36%), l’information et les alertes en cas d’absence du domicile (33%), sont les deux critères qui apparaissent ensuite dans le choix des sondés.

Et vous, que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Votre expérience personnelle vous permet-elle de vérifier ces faits ? Faites-nous part de vos remarques et commentaires, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook