Observatoire de l'immobilier

François Hollande annonce le financement de 25 000 logements intermédiaires

Au cours des Assises du financement de l’investissement, qui se sont tenues le 15 septembre à Paris, le Président de la République a fait une annonce de taille, révélant la construction de 25 000 logements intermédiaires dans les cinq ans à venir. Qu’est-ce que le logement intermédiaire ? À qui s’adresse-t-il et comment seront financées ces constructions ? Voici nos explications.

Le logement intermédiaire

Les logements intermédiaires, également appelés logements à loyers maîtrisés, sont des biens à la location destinés aux classes moyennes. Ils concernent les ménages dont les revenus annuels dépassent les plafonds fixés pour prétendre à un logement social, mais qui ont cependant des difficultés financières pour se loger dans le parc privé.

De manière générale, les loyers des logements intermédiaires bénéficient d’une décote de 20 % par rapport au marché privé. Ils existent en raison d’une forte demande et parce qu’ils participent aussi à la mixité sociale d’un quartier.

Assemblée

Les engagements du gouvernement

François Hollande l’a annoncé lui même, l’État et la Caisse des dépôts et consignations (la CDC) vont financer, moyennant 1,9 milliard d’euros, la construction de ces 25 000 logements. Pour investir un milliard dans ce projet d’envergure, le Président de la République mentionne que « l’État va utiliser le produit de cessions d’entreprises dont il est actionnaire ».

La Caisse des Dépôts apportera, quant à elle, les 900 000 millions restants. Pour rappel, la CDC est un groupe public qui gère, entre autres, l’épargne réglementée des Français, les régimes de retraite et les finances de la Sécurité sociale. Elle contribue également au développement des territoires, tant en matière d’économie que de logements.

Que sait-on de ces futures constructions ?

Si François Hollande a expliqué que les projets seraient développés « sur les cinq ans à venir » et « opérationnels à partir du 1er janvier prochain », on sait déjà que les futures constructions sortiront de terre dans les zones dites « tendues ». Cela concerne pas moins de 28 agglomérations de 50 000 habitants, où le manque de logements en location et l’augmentation régulières des loyers se font particulièrement ressentir (liste des zones tendues). Pour l’heure, aucun projet n’a été rendu public depuis cette annonce et il faudra attendre encore plusieurs mois avant que les premières initiatives voient le jour.

Et vous, que pensez-vous de cette annonce ? Jugez-vous possible de réaliser 25 000 logements en 5 ans ? Et quelles sont, selon vous, les solutions pour encourager la création de logements intermédiaires ? Faites-nous part de votre avis, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Un commentaire
  1. Prêt à Emprunter

    Bonjour,

    Je pense surtout que ces solutions de logements intermédiaires reviennent au goût du jour face à un marché de l’acquisition immobilière par les primo-accédants qui n’est plus servi aujourd’hui. En effet depuis un an et demi les taux baissent mais cela s’accompagnent de ratios bancaires limitant fortement l’accès au prêt (conditions d’apport, de durée de prêt…), comme le prouve ce récent baromètre: http://www.pret-a-emprunter.fr/barometre-pret-immobilier-octobre-2014.html

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook