Tendances

Les Tiny Houses, des micro-maisons pour faire des maxi-économies

Apparu aux États-Unis à la fin des années 1990, le concept de tiny houses (ou micro-maisons), qui a débarqué en France il y a tout juste un an, commence à avoir ses inconditionnels. Pour tout savoir sur ce type d’habitat qui mêle ingéniosité, débrouillardise et bas coûts, suivez le guide !

Une idée à contre-courant

Comme la plupart des tendances, les tiny houses nous viennent directement des États-Unis, sous l’impulsion du designer Jay Schafer. Passionné par un mode de vie plus simple et plus écologique, ce dernier crée en 1999 la première tiny house, qui offrait une dimension au sol de 10 m² et pouvant atteindre 20 m² avec ajout d’une mezzanine. Une idée à contre-courant dans un pays où l’apparence est reine et où les propriétés se veulent toutes plus grandes les unes que les autres !

À l’instar des maisons traditionnelles, les tiny houses comportent une cuisine, une salle de bains, un salon et une chambre à coucher, même si ces pièces sont de dimensions très réduites. Construites en bois – et, le plus souvent, sur roues –, ces habitations à mi-chemin entre la caravane, le camping-car et le mobil-home, sont avant tout fonctionnelles, chaque espace étant optimisé au maximum. Et elles séduisent de plus en plus outre-Atlantique.

Jay Schafer l’a bien compris. C’est pourquoi il crée en 2003 la société Tumbleweed, spécialisée dans la construction de micro-maisons sur roues. Ce concept est devenu encore plus populaire après le passage de l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, en 2005, et la crise des subprimes, en 2008.

Tiny House

De belles perspectives

Yvan Saint-Jours, fondateur de la revue La Maison écologique et du magazine Kaizen, est à l’origine de ce mouvement dans l’Hexagone. S’inspirant de Jay Schafer, il a construit les deux premières tiny houses en Normandie, pendant l’été 2013, en revisitant le concept pour répondre aux normes de construction françaises. Quelques mois plus tard, deux de ses amis, Bruno Thierry (charpentier) et Michael Desloges (paysan), ont décidé de le rejoindre dans cette aventure, ouvrant le premier atelier. Depuis, les demandes ne cessent d’affluer sur un marché qui offre de belles perspectives.

Idéale pour ceux qui veulent construire leur maison à moindre coût, le financement d’une tiny house sera de 15 000 euros en auto-construction et de 25 000 euros en faisant appel à un professionnel. Les amoureux de la nature seront comblés par cette maison qui s’adapte à tout type d’environnement, y compris les terrains les plus difficiles d’accès. Si le permis de construire n’est pas nécessaire, le permis B, en revanche, est impératif  puisque ce type d’habitation relève du régime du mobil-home.

Envie d’en faire votre résidence principale ? Il vous faudra déposer une demande d’autorisation en mairie pour pouvoir rester sur le même terrain plus de trois mois. Mais les micro-maisons font aussi de parfaits logements d’appoint pour les vacances. Vos enfants ou vos amis les adoreront et – pourquoi pas ? – vous pourrez même les transformer en chambres d’hôte…

Et vous, êtes-vous séduit par le concept de la tiny house ? Envisageriez-vous d’en construire ou d’en faire construire une ? Faites-nous part de votre point de vue, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
13 commentaires
  1. le troadec

    j’aimerais connaitre les contacts pour pouvoir faire construire ce genre de maison

  2. schelstraete bernard

    Bonjour,
    Aimerais connaitre les contacts pour ce genre de Tiny houses dans le 41000 où en sologne merci

  3. Véronique & Bruno

    Ce concept est super intéressant et peut être adapté selon chacun, j’aime beaucoup !
    J’ai recherché le site et voilà l’adresse internet :
    http://www.latinyhouse.com
    Je pourrais envisager d’y vivre à 2, quand nous n’aurons plus d’enfants à la maison .
    La seule réserve que j’ai concerne le couchage où il n’y a pas beaucoup de hauteur de plafond et j’ai besoin de volume pour bien dormir !

  4. michon

    très intéressant pour moi.
    je cherche ce genre de maisonnette en région Rhône Alpes..

    merci pour vos aides…
    nico

  5. vm

    si voulez tester une semaine ou 2 en colocation, venez découvrir le concept  » tiny house  » chez moi à Roanne : 100 euro la semaine

  6. oulmou

    Bonjour,je serai interessee pr tester ce genre d jabitation. Merci de me dire ou se trouve roanne? Merci

  7. dupond

    salut à tous
    Pour toutes les demandes de prêt, je tiens à vous dire que je suis disposé à vous prêter la somme que vous souhaitez emprunter pour un taux annuel de 3%.
    Je vous laisse mon e-mail pour me contacter directement si vous avez une demande de crédit
    dupondarielle@gmail.com

  8. Alex

    Pour avoir les contacts pour faire construire c’est ici: wwww.tinyhousefr.fr

  9. agence immobiliere toulouse

    J’aime pas tellement, et oui il y des paramètres qui font que peut etre on doit reduire lataille de notre maison mais au final…… boff on ne peut pas inviter des amis, les enfants et tout ca……..
    boff bofff

  10. Marion

    C’est vrai qu’il n’y pas que des avantages, ce serait trop facile 🙂

  11. Elisadusud

    C’est un concept vraiment intéressant que je voudrais bien tester, les camping-cars me paraissant bien trop inesthétiques et encombrants. Elle ressemble à une maison de poupée avec tout le confort actuel, et son aspect minimaliste ne transigeant pas sur l’essentiel, est réellement une trouvaille. Qu’elle soit transportable est aussi un atout. J’espère pouvoir essayer un jour cette jolie petite maison de poupée. Quant aux amis ou aux enfants, il faut procéder comme les anglais qui aiment beaucoup les mobil-homes: réception en plein air pour un pique-nique champêtre.

  12. misiri isabelle

    bonjour, j’aimerais savoir si ce concept va s’étendre dans le sud de la France . J aimerais bien connaitre leur prix

  13. Rachel

    Les tiny house, ce genre d’habitation mérite une étoile sur le plan économique, confort et écologique. Elle nous offre vraiment une liberté.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook