Questions d'argent et de droit

Problèmes de voisinage : quelles solutions ?

Il y a ceux qui adorent leurs voisins, ceux qui les connaissent à peine et enfin, ceux pour qui les voisins représentent une source intarissable d’ennuis. Si malgré tous vos efforts de tolérance et votre patience d’ange, les problèmes de voisinage jouent avec vos nerfs, des solutions existent pour se sentir à nouveau bien chez soi. Pour en savoir plus, suivez le guide !

Un problème récurrent

Ne vous croyez surtout pas seul à subir des désagréments ou des reproches de la part de vos voisins. D’ailleurs, un simple tour de table entre amis ou collègues vous permettra de mesurer le fait que chacun y fait face, tôt ou tard, qu’il soit locataire ou propriétaire. D’après une enquête menée par Ipsos et les assureurs Axa en juillet 2014, près d’un Français sur deux (49 %) a déjà connu des problèmes lié à son logement : travaux, construction, copropriété ou en tant que locataire.

Mais pour les personnes interrogées, la première source de litige en matière d’habitation est sans conteste le voisinage. Malheureusement, les chiffres ne s’arrêtent pas là puisque parmi les sondés, une personne sur quatre reconnaît n’avoir jamais réellement réglé ce problème. Pour autant, tout n’est pas perdu et voici quelques pistes pour résoudre les conflits avec ses voisins.

Problème voisinage

Traiter à l’amiable

Dans un premier temps, avoir recours à une quelconque autorité avant de venir vous présenter et exposer votre problème à votre ou à vos voisins pourrait se révéler infructueux et être interprété comme une vraie marque d’hostilité.

Bon à savoir : plutôt que de passer à l’improviste chez votre voisin, mieux vaut glisser un petit mot dans sa boîte aux lettres (et non le placarder sur sa porte), lui exposant brièvement le problème et l’invitant à prendre rendez-vous avec vous pour en discuter tranquillement.

Cette démarche, aussi simple soit-elle, prévient les réactions à l’emporte-pièce et permettra aux deux parties de réfléchir à des solutions tangibles avant de se voir autour d’un café. Privilégiez une rencontre à votre domicile ou au café du coin plutôt que debout dans le hall ou sur le trottoir en bas de votre immeuble, à la vue de tous.

Si le trouble persiste, n’hésitez pas à passer à la seconde étape qui consiste à envoyer un courrier en recommandé à la personne visée. Elle ne pourra pas feindre de ne pas connaître votre mécontentement et, de votre côté, vous aurez des traces écrites de l’avancée de vos démarches.

Bon à savoir : pour que ce courrier ait du poids, abstenez-vous de tout jugement de valeur et de toute remarque acerbe (même si elle vous semble justifiée ou pleine d’esprit) et faites des recherches pour citer le bon texte de loi ou le bon article de votre règlement de copropriété.

Faire appel à un tiers

Par la suite, si la situation n’a pas évolué, vous pouvez demander à la gendarmerie ou à la police de se déplacer pour constater le problème, dans le cas notamment de nuisances sonores, qui sont par ailleurs
LA source de conflit la plus fréquente entre voisins. Pour tout ce qui concerne les installations, vous devrez prendre contact avec votre syndic ou le service de l’urbanisme de votre mairie.

À noter : si votre problème concerne un locataire, vous pouvez également joindre son bailleur qui peut le contraindre à cesser les nuisances.

Le conciliateur de justice

Quand la situation n’évolue pas ou qu’elle empire, faire appel à un conciliateur de justice est une solution à la fois gratuite et efficace pour mettre fin à un désaccord. Soit les deux parties se retrouvent face au conciliateur pour trouver une solution, soit un particulier se présente seul pour faire examiner son dossier. Le conciliateur pourra alors se rendre sur place ou convoquer les personnes visées, même si celles-ci restent libres de se présenter ou non.

Le recours judiciaire

La voie civile : Il s’agit d’un recours devant les instances ad hoc qui vous permettra d’obtenir la cessation du trouble et, peut-être même, un éventuel dédommagement pour le désagrément subi. La juridiction de proximité cherchera elle aussi dans un premier temps à réconcilier les deux parties. Elle peut également se dessaisir d’un dossier et le renvoyer devant le tribunal d’instance si les difficultés juridiques se corsent, notamment en termes d’application d’une règle de droit.

La voie pénale : Dans ce cas, c’est le tribunal de police qui peut infliger une amende à l’auteur des méfaits. Les sanctions applicables sont également ce qu’on appelle des pénalités en nature, qui consistent par exemple en l’abattage d’un arbre dont les racines endommagent les propriétés alentour, ou la mise en place de travaux d’isolation phonique.

Et vous, avez-vous déjà vécu ce genre de vicissitudes avec des voisins ? Avez-vous trouvé une solution et comment ? Faites-nous part de vos expériences, conseils avisés et astuces, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
16 commentaires
  1. Anonyme

    QUE FAIRE FACE AUX NUISANCES CREES PAR 3 BARS DE NUITS DESSEMINES AUTOUR D’UNE PLACE FERME SUR 3 COTES ET QUI ACCUEILLENT PRES DE 300 PERSONNES CHAQUES SOIRS SUR LEURS TERRASSES ET LES ABORDS.
    NOS APPELS AUX FORCES DE POLICE NE CHANGENT RIEN LE CALME DURE LE TEMPS DE LEUR PASSAGE, ET IL N’Y A AUCUNE SANCTION…
    ALORS … MERCI DE ME DONNER QUELQUES PISTES POUR RESOUDRE CE PROBLEME.
    JOELLE

  2. LEROY Maria

    je n’ai aucun moyen car notre immeuble en béton résonne, mes voisins du dessus rentrent très tard, marchent avec leur chaussures, tire les meubles, je suppose que c’est un lit tous les jours entre 11h30 et 1h00 du matin. j’ai essayé de leur dire mais malheureusement comme ils sont sénégalais, ils me traitent de raciste et ils font un peu plus de bruit. Je vais déménager dans le courant de l’année 2015 donc je ne dis plus rien car c’est pire.

  3. DJP

    La France est en dépot de bilan : elle se raccroche au tourisme ……donc il faut faciliter la vie des restaurateurs… le tapage nocturne qui est censé être interdit a de beaux jours devant lui : les forces de la loi qui devraient constater ne constatent pas , les conciliateurs ne servent pas à grand chose …. Donc pour vous la justice ne sera pas gratuite : tribunal , avocats , huissiers (700 € un déplacement).
    La seule solution est de se joindre à d’autre plaignants et de payer pour que vos droits soient respectés.

  4. seznec

    Anonyme
    Déménagez !
    Il est bien évident que s’il y a des restos, des bars, … ouverts tard le soir, cela crée des nuisances, tout autant que les commerces alimentaires qui sont livrés de nuit
    Rien à faire. Ces gens travaillent. Laissez les bosser. Partez dans un endroit + calme, même si vous étiez déjà là avant
    Où vivez la nuit, travaillez pour ces restos

  5. Fan92ny

    Bonjour,

    Cela fait deux mois qu’il m’est impossible de dormir à cause des fêtes incessantes de mes voisins très (j’insiste sur le « très ») bruyants. J’ai déjà essayé de résoudre ce problème à l’amiable avec eux mais rien n’y fait…

    J’aimerais contacter un avocat compétent en bail d’habitation capable de m’aider à Neuilly-Sur-Seine. Vous auriez des contacts ? J’ai trouvé quelques adresses sur Google le choix est difficile et je ne veux pas faire de bêtises.

    Pour l’instant je songe contacter cette avocate:
    http://www.benichou-jacqueline-avocat.com/

    Merci!

  6. da rocha

    bonsoir cela fait 7 mois que nous subissons de nuissances sonnores concernant notre voisine du dessus . apres avoir ete la voir a plusieurs reprises et fait le necessaires auprès des hlm les bruits ne cesse elle va meme plus loin elle vide ses cendriers sale de tabac et eau sur mes bord de fenetres quand je tape au niveau des cloisons pour lui faire comprendre de cessé ses bruits de chaises ,gamin qui court dans l appartement elle m envoie son ami frappé a ma porte . alors apres deux main courrante et plusieurs courrier au hlm avec photo a l appui ,des courrier au service de la mairie ,je songe prendre un avocat et aller plus loin car ma santé en prend un coup et je ne sais plus quoi faire car d apres les dire des hlm elle ce sens je cite : harceler par ses voisins alors que c est nous qui subissons depuis 7 mois son bordel jours et nuit puisque nous en somme a quitter notre logement quand ont ne supporte plus .

  7. Anonyme

    Les conflits entre les voisins peut avoir place, et avant d’entamer une procédure judiciaire pour résoudre ces conflits il faut cherchez un compromis au profit de tout le monde.

  8. veillot michel

    mon voisin autorise son fils tout les soirs de17h30 a 19h a tourner sur son terrain en mini moto de trial même les fenêtres fermé on entend les pétarades cela est très bruyant . je les signalé au maire et au force de police mais sa continu tout les jours sauf le samedi et dimanche .que doit je faire ??

  9. Venaissin Marie Edith

    Cela fait trois ans que mes voisins (une même famille) m’ont interdit ma cervitude de passage, ma poubelle se retourve sur un lieu de ramassage quelconque, j’ai eu des frais pour acceder à un petit chemin. Mon voisin le plus proche fait le feu et entasse des pierres, des ordures et des carcasse de voiture sur ma part de servitude contre mon mûr. Le dialogue est impossible et résulte par des moqueries et insultes. Que faire?

  10. BAROTTE

    Nous avons les voisins du dessus au quatrième étage qui nous ennuient depuis environ huit ans dans une HLM de fonctionnaires. Il s’agit de cas sociaux l’home est alcoolique et travaille dans un restaurant du centre ville et sa compagne qui a trois enfants dont certains issus sans doute d’une précédente union garde des enfants scolarisés penadant l’absence de son compagnon. Cette femme est terrorisée par son mari ou compagnon qui la pourchasse et la frappe de temps en tant si elle ne kui achétes pas réguliérement ses bières il lui ,cours après dans tout le logement et on entends des cris des hurlements et elle lui crie tu n’est qu’un alcoolique. Que faire pour ces nuisances qui se reproduisent et sachant qu’a la moindre contrariété il descend pour défoncer les portes de ses voisins? L’année dernière il a brisé la porte d’entrée de l’immmeuble en sen prenant a des jeunes que peut on faire pour faire cesser ces nuisances ? J’ai travaillé avec des assistantes sociales au conseil général du bas-rhin et je pense qu’un placement dans un établissement tel que berstein ou le faire suivre par une personne qui serait habilitée a traiter ce genre d’affaire serait bon por ces deux personnes en souffrances? L’association des alcooliques anonymes pourrait se charger de l’homme et la femme pourrait peut étre etre recueillie dans un centre spécialisé pour femmes . Je précise également que lors de mon cursus professionnel j’ai été amenée a travailler dans un comité de lutte contre la drogue anonyme et gratuit qui s’occupe des drogués et des sidéens. Merci de bien vouloir apporter une réponse a ce problème de voisinage. Bien cordialement. Mademoiselle Barotte

  11. BAROTTE

    Pour en finir avec ce problème récurrent de voisinage porriez-vous me recontacter et me faire part des démarches à suivre pour aider mais aussi pour résoudre ce problème de voisinage merci d’avance.

  12. nelly

    bonjour, j’ai une location saisonnière juste à côté de chez moi et je vous dis pas le bruit que sa fait avec les cris, la musique, etc…
    Au début, on disait au personne de baisser la musique ou de se calmer, mais le proprio nous avait demander de l’appeler au lieu d’aller voir les personnes. tout allait bien jusqu’au jour ou il nous a dit qu’on l’harcelait!!! donc on a fait intervenir les gendarmes. Maintenant la relation de voisinage est très difficile. On a envoyer un recommander pour détailler les faits au proprio, rien ni fait!! on a fait appel a un conciliateur c’est pareil!! apparemment c’est nous qui sommes jaloux parce qu’il y a que nous qui se plaignons. Sauf que la façons que ma maison est placer je me prends toutes les nuisances sonores en pleines face. (les autres voisins me dise qu’il sont pas gêner). C’est devenu un calvaire, quand on arrive le week-end on sait pas si on va pouvoir se reposer après une semaine de boulot!! je vous assure que c’est pas facile!! que puisse-je faire? Je suis propriétaire et j’ai pas envie de quittée ma maison. merci a vous de me conseiller!!

  13. Anonyme

    pfff j en peut plus de ce voisin quand ce n ais pas la fiesta le week end avec musique chant gamin qui court partout jusque des 3h du mat , ( j habite juste en dessous) c est la pisse et la merde de sont chien qu il nettoye a grand coup d eau et bien sur tout tombe sur ma terasse les jeux de mes filles elles ont meme deja pris de deux de pisse de chien , je commence par le demander gentillement puis il me repond ok je ferais ca le soir , lol pas plus tard que ce matin ca recommence , et la je lui dis ca y est ca recommencer et je me fais insulter et meme menacer de le voir decemdre et m en coller une comme il as dis 🙂 j attend tjr qu il decend pfff je sais plus quoi faire

  14. louis

    bonjour

    Nous vivons dans un logement non insonorise, c est dire que nous entendons tous les bruits ex : enfant marchant à quartes pattes , jouets qui tombent Nous entendons le chien des voisins au dessus qui se déplace ect….Nous avons deux jeunes enfants 3 et 5 ans et comme tous ils jouent, bougent et crient pour montrer des fois leur mécontentement .A savoir que dans leur chambre et salon nous avons investi dans des tapis ( style tapis que l on peut trouver dans les crèches) Notre voisine du dessous nous a à plusieurs reprise envoyer la police pour le bruit Nous avons essaye de dialoguer avec cette personne qui ne veut rien savoir et qui se permets de m insulter devant mes garçons. La ce n’est plus possible car de chez elle elle nous insulte et a deux reprises un de mes enfants a pris peur et c’ est mis a pleurer. Nous sommes propriétaires et nous n’avons pas envisagés de changer de logement Merci de nous conseiller

  15. Anonyme

    BONJOUR A TOUS!
    Jai le même problème. voisins de l’Afrique sont très bruyants sans arrêter.
    Je l’ai déjà contacté le correspendens de nuit mais ils ne faisait rien. il est donc impossible de vivre. Je ne veux pas de se déplacer à cause de ces voisins de visite sauvages. Qu’ils se déplacent loin de nous.

  16. hebert

    bonjour mon compagnon et moi nous somme pareillement enquiquiner par une voisine de 74 ans depuis des années elle parle sur nous a des voisins qui son devenue des amis au fil des années qui nous défende bien sure qu’en elle leur dit que le soir a des onze heures je part en petite tenue et que je fait la pute donc quand cette ami me dit sa je m’en sent mal alaise même si je sais que se n’est pas vrai elle dit aussi que j’ai des amant que je maltraite mes deux enfants et mes chiens donc plusieurs lettre anonyme a des aspa et au service sociaux elle a même envoyer la gendarmerie a l’école de mes enfants pour qu’il puisse voir mes enfants et leur maîtresse que ma fille faut qu’elle aille voir un psy mais en même temps ma fille a peur d’elle elle m’insulte de grosse vache pétasse qu’il est mes enfants ou non que je me promène sur mon balcon les seins a l’aire alors que je fait les vitres et j’ai déjà du mal a me mettre en maillot de bain a la piscine et sur mon balcon en plein été donc voilà elle et aller dire que on se branche sur l’électricité du bâtiment et quand elle passe a coter de nous en voiture sur le parking elle nous frôle même si nous on colle les autres voiture qui sont garer une fois on était garer et mon homme décharger la voiture les enfants était sur le coter de notre voiture en sécurité elle c’est amuser a reculer jusqu’à vouloir faire tomber les sacs de croquette donc je me suis interposer pour éviter cela et elle a comme même reculer jusqu’à me toucher on a des mots régulièrement en nous disent que on a pas le droit de se garer la ou on se gare alors que nous le fessons juste pour décharger nos course et que sa gène ni les piéton ni les véhicule une fois elle a appeler la gendarmerie pour ce plaindre que nous fessons du bruit et quand les gendarme son venue on entendu les chiens aboyer du faite qu’il frapper a notre porte il on bien vue que nous étions pas la elle a insister en disent que ces nous et que nous somme belle et bien la et quand nous somme arriver mon homme les a vue et les gendarme lui on demander si on était la il leur a répondu sa fait même pas cinq minute que nous somme revenue et du coups elle a pris une amande pour les avoir fait déplacer pour rien c’est abuser j’en est mare on a essayer de faire marcher un médiateur de l’agence de la ou nous louons nous on était près a la rencontre dans un lieux neutre mais elle ne voulais pas et comme le médiateur a vue que nous revenons pas vers lui il ces dit que sa aller mieux hors que nous nous attendions son rapport et quand on lui a dit que sa continuer et que c’était encore pire il nous a dit qu’il ne pouvait rien faire pour nous du faite qu’elle refuser tout rencontre et les gendarme nous disent qu’il on d’autre choses a faire que de prendre une plainte pour trouble de voisinage surtout contre une mamie de cette âge je ne sait plus quoi faire je prend des calment pour mieux dormir car le médecin dit que je suis angoisser du faite de cette voisine qu’est ce que l’on peut faire pour qu’elle déménage et que l’on soit sure qu’elle arrête de ce mêler de notre vie ou de parler sur nous ou tout ce qu’elle nous fait

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook