Je cherche un logement

Logement étudiant : une nouvelle caution d’état « CLé » en main

Chaque rentrée, la question se pose pour tous ceux qui doivent quitter le nid familial et trouver un logement pour poursuivre leur cursus. Afin de permettre à tous les étudiants de bénéficier d’un maximum de possibilités de trouver un appartement, le gouvernement a mis en place un nouveau système de caution. En quoi consiste-t-il et qui peut y prétendre ? Par ici les infos !

Logement étudiant

Une initiative à l’essai depuis plusieurs années

C’est au cours de l’inauguration du Forum du logement étudiant organisé par le CROUS de Paris, que la secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la recherche, Geneviève Fioraso, a confirmé la mise en place de la « CLé » (Caution Locative pour étudiants) sur l’ensemble du territoire français. Expérimentée dès 2006 en Aquitaine, forte de son succès durant l’année universitaire 2013-2014 dans les régions Ile-de-France, Rhône-Alpes, Nord – Pas-de-Calais et PACA, elle se généralise désormais partout en France.

Un objectif clair. En partant du principe que la difficulté d’obtenir un logement étudiant conduisait grand nombre d’entre eux à abandonner leurs études, ce dispositif vise à soutenir notamment les jeunes isolés, issus de familles monoparentales ou modestes, qui ne pouvaient donc bénéficier d’une caution, à poursuivre sereinement leur cursus.

À qui s’adresse-t-elle ?

La CLé concerne tous les étudiants qui n’ont pas la possibilité de présenter à leur bailleur une caution familiale, amicale ou bancaire (LIEN : Se porter caution, qu’est-ce que c’est ?). Si ce dispositif est ouvert à toutes les nationalités et aux différentes situations familiales, et qu’aucun revenu minimum n’est requis par ailleurs pour entreprendre les démarches, le demandeur doit néanmoins répondre à un certain nombre de critères :

•   l’étudiant doit chercher un logement en France près de son lieu d’études ;
•   il doit être âgé de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail ;
•   Les étudiants âgés de plus de 28 ans doivent obligatoirement justifier d’un statut de doctorant ou de post-doctorant, c’est-à-dire être titulaire d’un doctorat depuis moins de six ans ou occuper un poste de chercheur non titulaire au sein d’un laboratoire ou d’une unité de recherche.

Pour quel type de logement ?

Il est possible de demander cette caution aussi bien pour un logement loué dans le privé que via le CROUS. Néanmoins, pour bénéficier de la CLé, le loyer mensuel ne doit pas excéder :

•   500 euros pour une personne seule en Province ;
•   600 euros pour une personne seule en Ile-de-France ;
•   700 euros pour une personne seule vivant à Paris intra-muros.

À savoir. Dans le cas d’une colocation, chaque loueur doit faire une demande de garantie à son nom et satisfaire aux conditions de l’obtention de la CLé. Il faut également s’assurer que le bail ne comporte pas de clause de solidarité.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Afin de faciliter le processus, il suffit de créer un compte sur le site de Lokaviz.fr – créé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le CROUS et le CNOUS –, pour accéder à un formulaire de demande. Vous trouverez également sur ce site des annonces de logements et des offres d’emploi adaptées aux horaires des étudiants, ainsi que toutes les informations sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre.

Et vous, que pensez-vous de ce dispositif ? Va-t-il selon vous faciliter l’accession au logement pour les étudiants sans caution ? Faites-nous part de votre point de vue, le blog est là pour ça !

 

 

 

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
2 commentaires
  1. Fastimmo

    En effet, les étudiants méritent d’être regardés de près. Pour ma part, je suis bien contente de trouver qu’il existe actuellement de nombreuses initiatives afin de venir en aide à ces derniers. Et il existe également des solutions leur permettant de louer et même d’acheter leur appartement à bas prix comme les condos par exemple.
    http://www.fastimmo.re/

  2. stephaneRak

    Grâce à ADPPC.fr, il est tout à fait possible de faire des épargnes. Avec ce site, vous ne risquez pas de perdre. ADPPC.fr s’engage à offrir à tout un panel d’emprunteurs tel qu’un pratiquant de sport, un policier, une malade, etc. les meilleurs services en termes d’assurance de prêt immobilier. Selon votre profil, il réalise des investigations minutieuses afin que chaque individu concerné accède à des assurances de prêt raisonnables. Rendez-vous sur http://www.adppc.fr/risque/sport/ pour des explications à part.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook