Je cherche un logement

Logements anciens : une lente mais constante baisse des prix

Qu’on se le dise, alors que les taux d’intérêt français n’ont jamais été aussi bas et ce, pour le plus grand bonheur des aspirants acheteurs, il semblerait que le marché de l’ancien soit dans une phase transitoire, voire de stagnation. En effet, les personnes désireuses d’acheter prennent de plus en plus de temps pour faire un choix et signer définitivement une transaction. Les prix dans l’ancien, jugés encore trop élevés, sont directement mis en cause pour expliquer ce manque d’entrain. La bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs est que le marché immobilier va s’adapter à la demande et, selon les spécialistes unanimes sur ce point, une lente baisse des prix dans l’ancien est d’ores et déjà amorcée.

Les raisons

Le saviez-vous ? 30% des biens dans l’ancien ne trouvent pas preneurs (Source : Réseau Guy Hoquet). Cela explique en grande partie, le nombre de transactions effectuées, durant le premier semestre 2014 qui a plafonné autour de 740 000 ventes, au vu des résultats publiés par les Notaires de France. Un bilan jugé convenable mais tout de même baissier comparativement à la moyenne historique de ces dix dernières années, à hauteur de 800 000 transactions par an.

Alors que les prix des logements anciens semblent encore faire de la résistance avec de timides descentes affichées en début d’année, -1,3% en province et -1,6% en Île-de-France (Source : Notaires de France), cet état de stagnation va progressivement se débloquer face à une demande en position de force.

Paris - Plantes et espaces verts

Les inégalités de l’Île-de-France

Les Notaires de France notent pour le premier trimestre 2014, en Île-de-France, une baisse des prix des appartements anciens de -1,2% et de -2,3% pour les maisons. En revanche, ne vous y trompez pas, la capitale et la petite couronne ne semblent pas touchées par cette baisse générale. Les départements les plus proches de Paris, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis, profitent, au passage, de la demande constante. Car, à défaut de pouvoir acheter dans Paris intra-muros, les acquéreurs se dirigent vers les villes limitrophes et facilement accessibles en transports en commun.

C’est donc au niveaude la grande couronne francilienne que le phénomène se fait le plus sentir avec -2,9% pour les maisons et -1,7% pour les appartements (Source : Guy Hoquet). Pour information, le Val d’Oise (95) est particulièrement concerné puisque les prix accusent un recul général de l’ordre de -4,4% (Source : Réseau Century 21).

Une province hétérogène

Comparée à la même période en 2013, les Notaires de France observent une baisse des prix au fil des mois de 2014. D’une manière générale, les prix des maisons dans l’ancien ont baissé de -1,9% et de -1,1% pour les appartements. Là encore, les écarts sont plus significatifs dans certaines grandes villes de France alors que d’autres se maintiennent, voire augmentent par endroit.

Ainsi, le prix appartements dans l’ancien diminuent à Rouen de -8,6%, Saint-Étienne de -6,8%, Lille de -5,3%, Nice de -3,6%, Rennes de -3,3% , Grenoble de -3,2% , Nantes de -1,7% et Toulouse de -1,3%. Seules Strasbourg et Bordeaux se maintiennent à la hausse avec respectivement  + 2% et +12,2%.

Côté villes stables, Dijon affiche un calme relatif avec une évolution de – 0,7%, Montpellier  de -0,6%, Marseille de -0,5%, Toulon de -0,2% tandis que Lyon affiche même une légère hausse de 0,9%.

Concernant les maisons dans l’ancien, des contrastes locaux se dessinent parmi les 12 villes qui comptent le plus de transactions en 2014 (Source : Notaires de France). Ainsi, sont en recul, Châteauroux avec -11,5%, Troyes avec -8,5%, Reims avec -7%, Limoges avec -6,2%, Brest avec -4,7% et Caen avec -2,9%.

Un peu en retrait, Lyon avec -1% et Rouen avec -0,6% se stabilisent quand Bordeaux et Lille n’affichent aucune différence par rapport à l’année 2013. Sortent du lot, Toulon avec une hausse de 1,8%, Toulouse de 2,9%, Marseille et Aix-en-Provence de 5,5% et Nantes de 6,8%.

Et vous, avez-vous noté une baisse des prix dans votre région ? Selon vous, cette tendance va-t-elle se poursuivre ? Faut-il patienter encore un peu avant de se lancer dans l’achat ? Faites-nous part de votre point de vue, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
9 commentaires
  1. Pier92260

    C’est vrai que tous les feux du marché immobilier virent au vert pour les futurs acquéreurs.
    Les prix baissent, les taux de crédit sont toujours aussi bas et, depuis fin juillet, la loi facilite la résiliation sur l’assurance emprunteur. Malgré tout, le risque déflationniste croit en France et la demande n’afflue donc pas. Que faire ?

  2. AGATE IMMOBILIER

    Si la lecture d’un pourcentage à la baisse n’est pas toujours évident a analyser, il faut savoir que dans notre parc de biens immobiliers à la vente en Gironde, seul 10% étaient inferieur à 200 K euros il y a 5 ans. Aujourd’hui 1/3 des produits sont dans cette même tranche.

  3. COROMINA

    La baisse dans l’immobilier ancien à mon avis c’est causé par des jeunes qui perçoivent l’héritage d’une maison qui ne leur convient pas,alors ils mettent en vente
    au plus bas prix pour récupérer le bien en argent frais se qui fausse les autres transactions.

  4. Marie

    les prix dans l’ancien restent très élevés dans le rapport qualité/prix; les propriétaires veulent le dernier centime, quitte à surévaluer fortement leur bien pour une mise à prix de loin suérieure à la valeur réelle, encore trop élevée de 30 environ; de nombreux biens sont vendus comme s’ils étaient de petits chateaux ou assez exceptionnels alors qu’ils sont assez mal conçus du point de vue architectural ou encore relativement pourris. Les prix continueront à baisser fortement. Les biens rénovés présentent peu de qualité de matériaux et la conception « cuisine ouverte » ne plaît pas à tout le monde vu qu’il n’y a plus d’intimité dans la cuisine-à-tout-faire salon – salle à manger – salle de télé et de jeux pour les enfants. De grandes pièces avec beaucoup d’espace perdu ! un autre cas: les cuisines si minuscules dont les véritables cuisinières maîtressses de maison ne peuvent se contenter, et de plus installées bien souvent dans le hall d’entrée ou séparée par une fausse cloison de placo ! quoi de plus minable ! où va l’architecture française ?

    il n’est pas besoin d’acheter un château pour trouver une bonne maison modeste si le respect et l’honnêteté existaient. Souvent, les vendeurs vous fourvoient avec des fausses images, de fausses informations (superbe maison, un peu de décoration à refaire!) ou encore des rendez-vous pour une maison qu’ils savent vendue depuis des semaines. Ils ne vous rappellent même pas. Ou encore, ils annoncent « le toit est en très bon état » et à la visite, un arbre pousse dedans, les racines le démolissent, et la pluie tombe jusqu’à transpercer le plancher du grenier ! petit château en bon état n’est-ce pas ? payez donc mon bien, je suis propriétaire et j’ai tous les droits abusifs sur votre portefeuille

  5. PEZIN

    D’accord avec MARIE et il faut ajouter en cas de biens mansardés une exagération dans les surfaces y compris par les agences qui pour maintenir un prix parfois trés élevé présentent les biens « surface au sol »et non surface habitable réelle.De plus je constate que la fourchette de prix annoncée par ,par exemple la chambre des notaires,n’est absolument pas prise en compte par les agences qui continues à faire des estimations largement exagérées pour faire plaisir au vendeur OUBLIANT AU PASSAGE QUE C4EST L’

  6. ln45

    Lisant les commentaires plus que défaitistes sur l’état des maisons en vente, je souhaiterai préciser que je vend ma maison depuis près de 11 mois, qu’elle a été refaite à neuf,toiture isolation,ravallement,porte et fenetres, chauffage,capteur solaire et j’en passe, qu’elle est bien entretenue interieurement et bien aménagée. Pourtant à chaque fois un grain de sable vient enrayer le systeme, parceque les clients ont tellement de biens à dispositions que cela les rend plus que pointilleux….
    Sans oublier un prix qui est descendu de 25% dans la période !!!! alors que faire…la donner ?

  7. marie

    Ln45,

    Si vous n’arrivez pas à vendre votre maison, c’est qu’il y a un fâcheux problème. Vous avez effectué des travaux mais ils ne plaisent pas nécessairement à d’autres, et vous leur facturez. Votre maison a-t-elle été régulièrement entretenue ? non, vraisemblablement puisque vous avez dû faire tant de travaux, et vous les faites supporter par un acquéreur, ce qui n’est pas normal.

    25% ? : votre prix est donc bien surfait ! ne vous leurrez pas, elle ne se vendra qu’au juste prix et comme dit plus haut, les propriétaires pensent posséder un petit château là où une maison modeste est recherchée; par ailleurs, la flambée a été telle que les véritables acquéreurs étaient les forcément les mieux nantis, beaucoup restent sur le carreau dans la difficulté. Ce n’est pas normal, tout le monde a droit au logement, à un logement décent, équipé des éléments de notre société actuelle.

    Vous pensez en termes de maison = capital; OK, c’est raisonnable mais n’oubliez pas que les gens cherchent à se loger, le concept « capital » est autre, et la recherche maximale de profit risque d’être erronée.

    Bonne chance !

  8. Hirtzmann

    Certes l’immobilier dans l’ancien a baissé mais certains acheteurs se permettent de vouloir faire baisser les prix car ils nous donnent des devis pour faire changer les fenêtres, la chaudière, isolation des combles… Choses qui sont à leurs charges car ils achètent une maison en très bon état et habitable immédiatement ! Alors, qu’on critique les vendeurs soit, mais certains acheteurs ne valent pas mieux !!!

  9. marie

    si la maison était en si bon état, elle ne nécessiterait pas tous ces frais tels que cités : changer les fenêtres, la chaudière, isolation des combles… ! ceci reste à charge du vendeur qui n’a pas suffisamment entretenu son bien au fil du temps.

    ce n’est pas par pur plaisir qu’on fait des travaux mais par nécessité; par ailleurs, le budget d’achat reste calculé, selon les plus et moins !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook