Tendances

Tendances : exit la piscine traditionnelle, place aux bassins naturels et aux couloirs de nage

Esthétiques, pratiques pour la nage et écologiques, les bassins naturels et couloirs de nage semblent s’imposer comme une alternative sportive aux piscines traditionnelles. Pour les explications, c’est par ici !

Un couloir de nage pour s’entraîner

Comme son nom l’indique, sa fonction première est de pouvoir nager sur une longueur plus importante en réduisant la surface totale du bassin pour un gain de place. Ce type de bassin se caractérise par un fond plat allant en général de 1,30 à 1,50 mètre et une largeur réduite de 2 mètres avec des longueurs pouvant aller de 10 à 30 mètres. Sur le podium côté tendance, il est moins adapté aux jeux dans l’eau ou aux simples plaisirs de la baignade ludique, notamment pour les jeunes enfants. Il convient parfaitement en revanche aux sportifs chevronnés en quête d’équipements techniques pointus pour effectuer des longueurs tout en profitant du confort de son chez soi.

Couloir de nage

Avec ce type de piscine, les incessants allers retours en brasse ne seront plus qu’un vieux souvenir et les plus téméraires pourront même opter pour de nouveaux couloirs équipés d’accessoires de fitness et de jets à contrecourant. Il sera également possible d’y associer un système de chauffage pour une eau à la bonne température tout au long de l’année. Jouant sur les formes rectangulaires ou en L, le couloir de nage présente un attrait esthétique certain et s’adapte parfaitement à la taille de votre jardin. Pour donner à son eau une impression de couleur profonde, un peu comme celle d’un lac, un liner (revêtement du fond) de teinte sombre sera le choix idéal. Vu la rareté du foncier, ce modèle plus étroit et plus long semble promis à un bel avenir. De plus, il présente également un avantage économique en comparaison des piscines traditionnelles. En effet, son remplissage nécessite moins d’eau, entre 10 et 25 m3 en moyenne, contre 25 à 100 m3 pour un bassin standard.

Un bassin naturel pour un environnement sain

Récemment apparue en France, cette tendance est une réalité chez nos voisins allemands, autrichiens et suisses depuis de nombreuses années. À mi-chemin entre la piscine classique et le bassin de jardin, une piscine naturelle est régulée par la faune et la flore. Pour offrir un fonctionnement optimal et un environnement sain, deux bassins communicants la composent : une zone de baignade et une zone de filtration et de régénération de l’eau. Dans cette dernière, des plantes aquatiques, du plancton et des minéraux vont assurer le filtrage et le nettoyage de l’eau. Pour éviter la formation de bactéries et la présence de moustiques, une pompe se chargera de la collecte des eaux sales avant de les rejeter vers la filtration. Les deux grands points forts de ce type de piscine sont l’intégration dans le jardin et la qualité de la baignade. Les plantes effectuant automatiquement un cycle du nettoyage, c’est un régal pour les yeux et la peau car vous ne subissez plus les agressions des produits chimiques et du chlore.

Et vous, avez-vous déjà une piscine sur votre terrain ? Seriez-vous séduit pour l’un ou l’autre de ces modèles ? Faites-nous part de votre expérience ou de votre avis, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook