J'aménage

Trucs et astuces pour créer un mur végétal intérieur

Très en vogue depuis une dizaine d’années, les murs végétaux sont particulièrement plébiscités pour décorer les façades et les nouveaux espaces des grandes agglomérations. La tendance s’est depuis développée dans les intérieurs, avec la création de véritables jardins verticaux, pour un supplément de verdure original dans sa maison. Par ici les conseils pour vous lancer dans la déco végétale d’intérieur !

murvegetalise

Aux amateurs de bricolage

À défaut de passer par un paysagiste ou un professionnel spécialisé, il est tout à fait possible de réaliser son propre mur végétal. Bon nombre de sites internet proposent de vous aider (gratuitement) au façonnage et à la mise en œuvre d’un tel projet. Vous trouverez aisément sur la toile des tutoriaux vidéo, ainsi que des plans très détaillés pour vous faciliter la tache.

De manière générale, une telle entreprise demande de la patience, quelques éléments de bois, de solides fixations et du grillage rigide ainsi qu’un bon mur porteur. En effet, le petit bémol du mur végétal réside dans le poids de l’eau indispensable à son irrigation, assez éprouvant pour la cloison.

Nombre de bricoleurs qui se sont lancés dans ce projet recommandent l’usage de sphaigne du Chili. Il s’agit d’un substrat écologique qui a l’avantage de se substituer au terreau (LIEN : Compost, terreau, fumier… Lequel choisir ? ) pour les plantes d’intérieur, et qui possède une grande capacité de rétention en eau. Inodore, antibactérienne, la sphaigne du Chili favorise la colonisation des plantes. En outre, elle constitue aussi un très bon isolant phonique et thermique.

Modèles commercialisés

Les non-bricoleurs ou ceux qui hésitent à se lancer dans une opération a priori trop compliquée pour une première expérience, trouveront facilement des modèles « prêts à l’emploi » dans les magasins de bricolage et de jardinage. Ils se présentent sous la forme de kits avec cadre épais, suspensions par étages à fixer entre le plafond et le sol, ou simplement de créations à accrocher au plafond et à disposer dans la pièce en guise de cloison verte de séparation.

Les plantes les plus adaptées

Avant toute chose, déterminez avec la plus grande précision les périodes d’ensoleillement de la partie concernée de votre intérieur. Gardez bien en tête que toutes les plantes ne sont pas forcément indiquées pour une pousse à la verticale ! Pour une cloison mi-ombragée et, de manière générale, peu ensoleillée, ficus, crotons, lierres, fougères et autres chlorophytum sont particulièrement recommandés.

En revanche, si votre mur profite d’une belle lumière et d’un ensoleillement digne des îles tropicales, vous pourrez opter sans souci pour des bégonias, ananas, salvia officinalis, anthurium et autres spathiphyllum.

Et vous, que pensez-vous de cette tendance ? Possédez-vous un mur végétal et quels sont vos conseils pour des plantes en pleine santé ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook