Tendances

Panneaux photovoltaïques, comment éviter les pièges

À la suite de l’enquête menée par la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), Qualit’EnR rappelle aux particuliers les bons usages et les pièges à éviter lors d’une installation d’équipements en énergies renouvelables. Pour en savoir plus, suivez le guide !

En 2013, un tiers des professionnels contrôlés étaient en situation d’anomalie par rapport aux conditions de commercialisation et de financement de l’installation de panneaux photovoltaïques. C’est ce qu’a révélé l’enquête menée par la DGCCRF en mars dernier. Cette étude a porté sur 139 professionnels travaillant dans ce secteur, lequel « connaît un nombre de plaintes des consommateurs particulièrement élevé », précise la DGCCRF.

Elle recommande donc la plus grande vigilance aux particuliers faisant l’objet
de démarchage pour la pose de ce type d’équipements. Pour faire face à ces écueils, l’association Qualit’ENR, spécialisée dans la qualification des entreprises dans le domaine des énergies renouvelables, nous donne les clés pour éviter les arnaques et se lancer en toute sérénité dans ce genre de projet.

panneaux photovoltaiques

Choisissez la bonne entreprise

Tout d’abord, en cas de démarchage à domicile, il est impératif de demander plusieurs devis. C’est en comparant toutes les propositions que vous pourrez choisir celle qui correspondra le mieux à votre besoin. « Le devis proposé devra ainsi être précis et détaillé (marque et puissance du matériel installé, par exemple), reprendre le détail des engagements de l’entreprise en particulier concernant les garanties apportées, les délais de pose (qui ne peuvent intervenir avant obtention de l’accord de la mairie si le projet est soumis à déclaration de travaux) », pointe Qualit’ENR.

De plus, il devra également préciser les conditions de paiement et indiquer, en cas de crédit, l’ensemble des informations légales prévues par la réglementation (taux d’intérêt nominal, TEG, etc.). Il est aussi préférable de faire préciser si le devis inclut toutes les prestations ou s’il subsiste des exclusions, comme le raccordements au compteur EDF.

Enfin, n’hésitez surtout pas à demander des références de chantiers dans le domaine (photos, visites…), ainsi que la copie des assurances responsabilité civile générale et décennale de l’entreprise.

Faites appel à un professionnel qualifié

Afin de continuer à bénéficier des aides publiques comme le PTZ, il sera obligatoire de faire appel à un professionnel qualifié « RGE » (Reconnu garant de l’environnement) à partir du 1er juillet 2014. Cela vous évitera bien des déconvenues. Ce sera l’assurance d’un engagement de qualité pour avoir le meilleur accompagnement possible et les conseils adaptés à votre projet.

Enfin, n’oubliez pas que vous bénéficiez d’une possibilité de rétractation de sept jours une fois le devis signé, mais que ce délai ne s’applique pas si la signature intervient lors d’une foire commerciale. De plus, notez que même après l’installation, les particuliers ont la possibilité de déposer une réclamation dans le cadre d’un litige à l’amiable.

Et vous, avez-vous déjà été démarché par un professionnel pour la pose de panneaux photovoltaïques ? Avez-vous déjà réalisé ce type de projet ? Comment s’est déroulée cette installation, en êtes-vous satisfait ? Racontez-nous votre expérience, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Un commentaire
  1. concernant le devis des panneaux solaires

    Merci beaucoup pour toutes ces informations. Je m’apprêtais justement à faire un devis sur les panneaux solaires et heureusement que j’ai lu votre article. Tous vos conseils me serviront bien à éviter les arnaqueurs.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook