Je suis propriétaire

Bien préparer l’assemblée générale de copropriété

Nous sommes nombreux à souhaiter nous faire porter pâles lors de cette grande réunion, souvent synonyme de longues soirées et de discussions interminables. Pourtant, bien des choses vont se jouer lors de l’assemblée générale annuelle, où des décisions majeures vont être prises pour la copropriété. Alors, pour avoir toutes les cartes en main et prendre part au débat en toute connaissance de cause, voici ce qu’il faut savoir.

Une convocation en bonne et due forme

Cet événement annuel n’est pas à prendre à la légère et il en est de même pour la convocation, qui doit vous être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en mains propres en échange d’un récépissé signé. En plus de notifier la date, l’heure et le lieux de rendez-vous, la convocation doit contenir les ordres du jour, soit tous les points évoqués et les projets soumis au vote lors de l’assemblée générale.

Enfin, pour être viable, cette convocation doit être reçue au minimum 21 jours avant l’AG sinon, c’est reparti pour un tour : on repousse la date et on enchaîne à nouveau avec le protocole d’envoi des convocations.

Assemblée générale

Les points incontournables

Aucune AG ne ressemble à une autre car elle dépend évidemment des projets de chacun et de la configuration de la copropriété (Voir notre article « Le vote en AG des copropriétaires« ). Néanmoins, c’est le moment ou jamais d’aborder des questions primordiales et obligatoires telles que :

•   L’élection d’un nouveau syndic ;
•   L’approbation des comptes annuels ;
•   La modification de la répartition des charges ;
•   L’entretien courant de l’immeuble ;
•   L’approbation ou non des travaux exceptionnels.

Vous pouvez ajouter des questions supplémentaires à l’ODJ

Comme nous venons de le voir, le syndic est tenu de présenter différents points le jour J, vous avez tout à fait le droit d’inscrire des questions ou points supplémentaires à l’ordre du jour. Mais attention, le temps presse ! Car pour que cette demande soit dûment prise en compte, il faut qu’elle soit adressée au syndic bien avant la convocation (en recommandée avec accusé de réception). Et pour cela, mieux vaut se renseigner pour envoyer cette requête au moins six bonnes semaines avant l’assemblée générale. Car en cas de retard, vos questions seront hélas reléguées à l’assemblée générale suivante…

Vous pouvez vous faire remplacer

Toutefois, si vous ne pouvez pas vous rendre à l’AG, vous avez le droit de vous faire représenter.

À savoir. Votre représentant peut être un autre copropriétaire, votre locataire ou un membre de votre famille, mais il sera impossible de donner procuration au syndic.

Et vous, êtes-vous satisfait de la tenue de l’assemblée générale de votre copropriété ? Aimeriez-vous simplifier cette réunion et comment ? Partagez votre point de vue, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook