Tendances

Palmarès des villes les plus vertes de France

Parmi les cinquante plus grandes villes de France, l’Union nationale des entreprises du paysage (l’Unep) a mené une vaste enquête pour comparer et élire les agglomérations les plus vertueuses en termes de « green attitude ». Allez-vous deviner quelle ville se plie en quatre pour décrocher la palme de la meilleure écocité ? Vous serez peut-être surpris du résultat…

Des critères pointus et des démarches vertes encouragées

Il ne suffit pas de planter trois arbres ou de proposer un bac à recyclage pour faire d’une ville un modèle d’écologie. Si la France reste encore à la traîne en comparaison de certaines métropoles comme Madrid, Berlin ou Stockholm, il faut saluer le dynamisme des villes françaises qui rattrapent ce retard à grand pas. Pour établir ce classement, l’Unep a distingué cinq grandes catégories :

« Patrimoine Vert »

Il s’agit là d’un classement qui prend en compte le nombre d’arbres par habitant et par hectare, ainsi que la quantité d’infrastructures vertes (parc, square, lac, etc.). Avec ses trois cents hectares d’espaces verts en continu, la ville d’Angers occupe la première place sur le podium, suivie de Limoges et de Brest.

Ville d'Angers

« Investissement en faveur du végétal »

Ce critère évalue aussi bien le budget alloué par les municipalités à l’entretien et au développement des espaces verts que la création de murs végétaux dans la ville. Avec 5 % de budget municipal global consacré à ce critère chaque année, c’est Angers qui tire son épingle du jeu, une fois n’est pas coutume. Viennent ensuite Lyon et Strasbourg, qui allouent respectivement 2,6 % et 2,5 % de leur budget.

« Biodiversité »

Laquelle, parmi ces cinquante villes françaises, cumule la faune et la flore les plus variées, ruches urbaines, pigeonniers ou encore des éco-pâturages ? Et bien c’est la ville de Bordeaux ! Elle est talonnée de près par Angers, la bonne élève, puis par Marseille et son pourtour méditerranéen. Le saviez-vous ? Plutôt que d’utiliser des tondeuses à essence qui polluent, onze grandes villes ont remplacé ces machines par des moutons et des vaches !

« Déchets verts »

Du tri sélectif au plateformes collectives de compostage, en passant par les initiatives de compost à domicile, Brest décroche la palme avec sa distribution gratuite d’appareils à composter auprès d’associations et de particuliers. Paris arrive en seconde position et Metz emboîte le pas avec des composteurs au pied des immeubles collectifs.

« Promotion du végétal »

Festivals dédiés à la nature, visites guidées à travers les espaces verts mais aussi pédagogie et sensibilisation à l’environnement auprès des écoliers… Une fois de plus, Angers n’a pas chômé en la matière pour décrocher cette première place ! Nantes la talonne avec une « médaille d’argent » grâce à sa biennale de la rose et d’autres événements comme la « Folie des plantes ». En troisième position, on trouve Reims et son magnifique jardin d’horticulture.

Et la grande gagnante est…

Vous l’aurez deviné, c’est Angers qui remporte le palmarès ! Avec 51 m2 d’espaces verts par habitant, les Angevins disposent de 20 m2 de « végétal » de plus que la moyenne française. Composteurs offerts par la mairie, gestion des déchets verts, sensibilisation de la population et protection de la faune et la flore, la « Belle de Loire » se donne les moyens pour honorer sa réputation de ville verte.

Viennent ensuite au classement :

  • Nantes (2e position)
  • Limoges (3e position)
  • Lyon (4e position)
  • Metz (5e position)
  • Brest (6e position)
  • Amiens (7e position)
  • Reims (8e position)
  • Nancy (9e position)
  • Strasbourg (10e position)

Et vous, êtes-vous surpris par ce classement ? Êtes-vous satisfait des espaces verts dans votre ville et remarquez-vous une amélioration au fil des ans ? Faites-nous part de votre avis, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
2 commentaires
  1. Modulhabitat

    Grenoble n’apparait pas dans votre classement, mais depuis quelques semaines nous avons un maire écologiste, Eric Piolle. Peut-être aurons-nous la chance de figurer dans le classement l’année prochaine 😉 En attendant, voici 6 bonnes raisons pour venir s’installer dans la banlieue de Grenoble : http://modulhabitat.com/vivre-en-peripherie-de-grenoble/

  2. hermes 2013

    hermes bag green Palmarès des villes les plus vertes de France | Blog immobilier

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook