J'aménage

Choisir son récupérateur d’eau de pluie

À l’ère du développement durable, la récupération d’eau de pluie est un principe simple, économique et écologique permettant de constituer une réserve d’eau pour toute la famille. Comment ça marche ? Comment choisir la bonne citerne et privilégier le bon emplacement ? Pour tout savoir, suivez le guide !

Le récupérateur d’eau de pluie, quèsaco?

Il s’agit d’un système de collecte et de stockage d’eau de pluie pour un usage ultérieur. En général, la pluie tombe sur le toit et s’écoule par la gouttière pour parvenir au sol ou dans les égouts. Elle peut également être recueillie dans un récupérateur, une citerne, une cuve, un collecteur ou un réservoir. Dans le cas d’un récupérateur, l’eau est filtrée avant d’être stockée et débarrassée de ses impuretés (feuilles, mousses ou autres grosses particules). Elle est ensuite distribuée à l’aide d’un réseau de pompage pour alimenter toilettes, lave-vaisselle, machine à laver, mais encore pour arroser les plantes ou nettoyer les sols. Notez qu’en cas de précipitations abondantes, l’excédent d’eau est évacué alors qu’en cas de faibles pluies, elle est récupérée totalement par centrifugation le long des parois de la gouttière.

Eau de pluie

Quid du choix de la cuve à eau

En moyenne, 600 litres d’eau de pluie par an et par mètre carré de toiture sont récupérés. Le choix d’une cuve dépend avant tout de la quantité d’eau disponible, du besoin réel mais aussi de son volume en fonction de la pluviométrie de votre localité. Plusieurs modèles sont proposés sur le marché, le plus souvent en béton ou en polyéthylène. Ce dernier s’avère le plus économique, mais est aussi simple à installer par soi-même dans la cour ou le jardin. Le polyéthylène convient surtout pour les cuves hors sol et pour une utilisation en extérieur : arrosage, sanitaires, lavage de voitures ou pour la maison. Principal inconvénient, la cuve hors-sol est moins protégée des rayons du soleil qui peuvent dégrader la qualité du plastique de la cuve et donc la qualité de l’eau. La cuve en béton enterrée convient, quant à elle, pour une utilisation plus large. Installée à l’extérieur ou à l’intérieur (garage, sous-sol, cellier, etc.), elle présente l’avantage d’utiliser l’eau de pluie tout au long de l’année, y compris en hiver. Cependant, son coût est plus important et nécessite l’intervention d’un professionnel pour l’emplacement, la mise en terre et les raccordements.

Économies en vue

Avec une eau potable, de plus en plus onéreuse, soit 4,15 euros/m3, le récupérateur d’eau de pluie permet de réaliser des économies non négligeables sur votre facture. Sachant que le consommateur français utilise en moyenne 150 à 200 litres d’eau par jour (trois fois plus qu’il y a trente ans !) et que le budget d’eau d’un foyer de quatre personnes varie de 450 à 700 euros par an, ce procédé génère une économie de 25 à 40 % sur votre consommation d’eau. Enfin, notez également qu’un crédit d’impôt correspondant à 15 % du montant des équipements éligibles peut être accordé. Ingénieuse, écolo et économique, la récupération d’eau va enfin commencer à vous faire apprécier la pluie !

Et vous, récupérez-vous l’eau de pluie ? Avez-vous opté pour une cuve en béton ou en polyéthylène ? Avez-vous déjà testé plusieurs modèles ? Racontez-nous votre expérience et faites-nous part de votre bilan, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
2 commentaires
  1. Jean P

    J’habite en Seine et Marne (pluviométrie : +/- 650 mm/an ). J’ai fait installer une cuve d’appoint d’une contenance de 1000L pour arroser mes plantes et j’en suis très satisfait !

  2. Yusuf

    Ben j’ai fait le plein d’eau en meame temps que le plein d’essence et e7a a e9te9 la cata tout du long. J’ai perdu ma carte bleue que j’avais pre9pare9e e0 l’avance mais qui e9tait tombe9e sous le sie8ge passager peadnnt que je faisais mes photos, j’ai mis 5 mn e0 la retrouver, ensuite j’ai mis de l’essence plein mon manteau et mes chaussures parce je n’arrivais pas e0 tirer le pistolet jusqu’e0 ma voiture, enfin que du bonheur quoi !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook