Je suis propriétaire

L’éco-PTZ ouvert aux copropriétaires

Entré en vigueur le 1er janvier grâce à un décret et à un arrêté, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) s’ouvre dorénavant aux copropriétaires et aux syndicats de copropriétaires ! Qu’en est-il et quels sont les travaux éligibles ? Les réponses à vos questions, c’est par ici !

Toujours plus d’améliorations en matière de performance énergétique

Le saviez-vous ? Selon l’Insee, la copropriété représente plus du quart du parc résidentiel en France, soit 8,4 millions de logements. Bien que particulièrement énergivores, ces bâtiments bénéficient rarement de travaux de rénovation énergétique. C’est pourquoi l’accès à l’éco-PTZ est désormais débloqué pour certaines situations que peuvent rencontrer des copropriétaires. Il pourra leur permettre de financer des travaux d’économie d’énergie, de rénovation énergétique et les frais induits par ces opérations (peinture, électricité, recours à un architecte…).

coproriété

Quels sont les travaux concernés ?

Que ce soit dans les parties communes ou préventives, voici, selon le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement, les travaux pour lesquels l’éco-PTZ peut être sollicité :

•   réalisation d’au moins une action d’amélioration de performance énergétique, revenant à baisser de manière significative la consommation d’électricité ou d’eau de la copropriété ;

•   atteindre un niveau de performance énergétique globale minimal des bâtiments de la copropriété ;

•   réhabiliter un système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie.

À savoir : ce décret s’applique aux offres de prêt émises à compter du 1er janvier 2014.

Quel plafond ?

Il varie de 10 000 à 30 000 euros selon la nature des travaux et comme cela était déjà annoncé dès la fin 2013, l’éco-PTZ est reconduit jusqu’à fin 2015 dans le cadre de la loi de Finances pour 2014.

À savoir : dès le 1er juillet 2014, l’octroi de ce prêt devrait être conditionné au recours à des professionnels disposant du label RGE (reconnu garant de l’environnement).

Et vous, vivez-vous en copropriété ? Quels seraient les travaux que vous aimeriez voir votés et pensez-vous que ce prêt va favoriser leur mise en œuvre ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
2 commentaires
  1. JOUSSELIN

    Au vu de l’article cela parait simple …. Or les banques lèvent les yeux au ciel, usine à gaz, pas de réponse rapide, il manque toujours un papier…. l’accord de principe n’est pas fiable car le paiement est sur justificatif renforcé par certains documents  » label  » nécessaires à fournir par les artisans mais pas garant d’une très bonne éxécution . Manque un décrêt d’application, les conditions ne seraent pas finaliser avec les banques … A lors aujourd’hui est-ce possible ? réellement et avec quel partenaire financier ?
    En attendant danser pour vous rechauffer !!!!

  2. clémenceau

    copropriété à la recherche d’un prêt à taux zéro copropriété. Bien qu’applicable depuis le 01/01/2014, il est impossible au 30 mars 2014 de trouver une banque qui propose ce prêt. Est-ce encore un effet d’annonce du gouvernement.

    Est-ce que celui-ci se rend compte qu’il met bon nombre de copropriétaires peu fortunés en grande difficultés?

    La cerise sur le gâteau, les plus malchanceux ,qui ont par malheur fait un prêt à taux zéro pour acheter leur appartement il y a moins de 5 ans se voient refuser les aides de l’anah. Par contre regardez bien comment se paie l’anah! ne ponctionne t-elle pas 3% à l’entreprise qui effectue les travaux alors qu’un organisme officiel prend ce coût à sa charge! Bon nombre d’entreprises ne sont pas au courant et sont misent devant le fait accompli une fois les travaux réalisés. Celles qui sont au courant pour s’être fait avoir une première fois augmentent de 3% le coût des travaux.

    Magouille…….. Une fois de plus sur le dos des pauvres. Alors, les effets d’annonces le gouvernement vous aide « écho-économisez  » attention c’est la que les ennuis commencent.

    Je dirais plutôt: si vous désirez faire un don au gouvernement « faites des travaux d’économies d’énergie  »

    Tout cela est scandaleux.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook