J'aménage

Se chauffer avec un puits canadien

Connaissez-vous cette technique de chauffage appelée également puits provençal ? Il est question aujourd’hui de vous parler d’un système de climatisation naturelle qui remonte la température ambiante de votre maison en hiver et la rafraîchit durant les périodes chaudes. Il ne s’agit pas ici d’un procédé magique mais d’un savoir ancestral emprunté aux Romains, qui l’utilisaient déjà via leur système de canalisations. Pour tout comprendre de cette technique naturelle et économe, suivez le guide !

Quel est le principe ?

Sur le principe de l’inertie thermique du sol et de la géothermie c’est-à-dire l’énergie provenant de la terre, on sait que, selon les saisons et le climat local, la température de l’air circulant sous terre est comprise entre 5° C  en hiver et 15° C en été. À mesure que l’on descend dans le sous-sol, plus la température est constante pour se rapprocher d’une chaleur homogène de 10° C.

Ainsi, en insérant un tuyau enterré à une profondeur comprise entre 1,50 et 2 mètres, celui-ci fait circuler l’air à travers tout le système de canalisations prévu à cet effet. En hiver, l’air extérieur est préchauffé avant de transiter à l’intérieur de votre maison et en été, dès lors qu’il est rafraîchi, l’air provenant du sous-sol permet de réduire la température intérieure de 5 à 7° C.

Points forts et points faibles

Avantages :

  1. Il vous permettra de réaliser d’importantes économies en matière de chauffage
  2. Adieu l’atmosphère confinée ! Ce système limite de manière remarquable la pollution de l’air intérieur en le renouvelant régulièrement et il vous épargne les mauvaises odeurs et la prolifération de bactéries.
  3. Il suffit de 300 euros de budget pour investir dans un puits canadien.

Inconvénients :

  1. Sans une installation méticuleuse et une bonne connaissance de ce principe, mieux vaut passer par les services d’un professionnel du secteur. Ce qui, bien sûr, va alourdir votre budget d’installation.
  2. Il est préférable d’installer ce système dès la conception de la maison pour qu’il fonctionne de manière optimale.
  3. Soyez vigilants quant à l’étanchéité de vos tuyaux. Une canalisation poreuse laisserait transiter du radon, un gaz chimique présent sous terre mais très nocif pour la santé.

Et vous, connaissiez-vous ce système ? Parmi vous, quelqu’un a-t-il déjà succombé au confort d’un puits canadien et en êtes-vous satisfait ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook