J'aménage

Comment aider sa piscine à passer l’hiver

En ces temps de fêtes et de grands froids, finies les baignades et les séances de bronzette dans et autour de votre piscine. Pour autant, il n’est pas question de la négliger si vous souhaitez retrouver une eau claire et saine dès le retour des beaux jours. Voici les quatre étapes à suivre dans l’ordre et à ne pas rater, pour un hivernage tout en douceur et sans mauvaise surprise au printemps !

Un bon nettoyage pour commencer !

Avant tout, il s’agit de rendre les plus impeccables possible l’eau de votre piscine mais aussi les accessoires de filtration, de traitement et de chauffage. À l’aide de brosses, d’un balai aspirant et d’une épuisette, l’eau du bassin doit être la plus claire possible, débarrassée de la poussière et des feuilles mortes qui aiment à s’accumuler au fond de la piscine. Nettoyer également la ligne d’eau à l’aide de produits adaptés comme les traitements « spécial Eau verte » ou « spécial Hivernage ». Enfin, vérifiez qu’aucun débris ne vient encombrer les paniers des skimmers.

Piscine

Une eau la moins trouble possible

C’est l’élément clé d’un hivernage réussi pour retrouver, dès les premiers beaux jours, une eau saine et limpide. Ainsi vous devez mesurer le pH de l’eau du bassin et ne pas hésiter à le corriger à l’aide de produits adéquats. Deux jours avant le passage à l’hivernage, il est également préconisé d’effectuer ce que les professionnels du secteur appellent une « chloration choc », qui empêchera les impuretés microscopiques présentes dans votre piscine de proliférer en cours de saison.

Du côté du bassin

Inutile de vider intégralement le bassin, cette manipulation radicale altérerait la qualité des parois. En revanche, il est nécessaire d’abaisser le niveau de l’eau  jusqu’à 10 cm sous les buses de refoulement. Les skimmers et les prises balais devront, eux aussi, être hors de l’eau. Il est temps ensuite d’effectuer une vidange des canalisations du circuit de filtration, ainsi que de vider et purger la pompe de votre piscine. N’oubliez pas non plus de laver et rincer le ou les filtres, la pompe à chaleur, tout comme le système de nage à contre-courant.

Dernière étape, place à l’hivernage !

Pour cela, il faut démonter minutieusement tous les accessoires comme l’échelle ou le plongeoir et les mettre à l’abri du froid et de l’humidité, puis remplacer les buses  de refoulement par des bouchons d’hivernage.  Déversez ensuite un produit « spécial hivernage » dans l’eau du bassin : il empêchera la prolifération d’algues et de bactéries.

Vient ensuite la mise en place d’une bâche ou d’un filet spécialement conçu pour l’hiver : c’est à l’aide de pitons et de piquets que vous recouvrerez, le plus hermétiquement possible, la surface générale de la piscine. Enfin, si au cours de l’hiver l’eau de pluie a tendance à s’accumuler au centre de la bâche, vous pouvez placer préalablement un coussin d’hivernage ou régulièrement chasser le trop-plein à l’aide de vos appareils de nettoyage habituels.

Et vous quelles précautions prenez-vous pour aider votre piscine à bien passer l’hiver ? Avez-vous connu quelques désagréments durant cette période ? Si oui, comment y avez-vous remédié ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Un commentaire
  1. Sebastien

    Conseils trés pertinents et détaillés, merci beaucoup, c’est vrai qu’en étant négligents, on a vite fait d’abimer sa pisicine. Penser à la mettre en mode hibernation!

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook