Blog-Logic-Immo

Isolation thermique: des façades intelligentes ?

Nouvellement créé en juin dernier, le Syndicat national des bardages et vêtures isolés (SNBVI) se veut porteur d’une « révolution dans le monde du bâtiment : l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) » au lieu qu’elle soit par l’intérieur (ITI). Son secret ? La façade intelligente. Un concept qui se développe car, sur un marché de l’ITE en croissance de 6 % par an en France, les façades intelligentes constitueraient désormais 40 % de ces surfaces. « Historiquement de rénovation, il connaît une forte progression dans le neuf », s’est réjouit Thierry Leverrier, président du SNBVI et pdg du groupe français Carea®, en présentant son secteur lors du récent salon Batimat. Pour en savoir plus, c’est par ici.

La façade intelligente, qu’est-ce c’est ?

« Ce sont des concepts innovants pour réduire la consommation en énergie de l’ouvrage et valoriser le bâti, offrant de multiples solutions dans le choix des produits, des décors, des formats et des systèmes constructifs, répond Thierry Leverrier. Ils permettent de protéger le bâti par des enveloppes performantes, d’intégrer les énergies renouvelables en façade et une personnalisation sans limite. Cette grande diversité permet de répondre à tous les besoins, en neuf comme en rénovation. Le tout dans le respect des derniers textes règlementaires, tout en anticipant leurs évolutions. »

façade

Les techniques employées

Elles sont principalement au nombre de trois.

•   Le bardage : c’est un revêtement de mur extérieur ayant un rôle à la fois décoratif mais aussi de protection et d’isolant. Il est constitué d’un revêtement de façade fixé sur une ossature, elle-même solidarisée à la paroi support. Une isolation complémentaire est disposée entre le gros œuvre et le revêtement de façade, ventilée par la lame d’air circulant entre l’isolant et le dos du revêtement.

•   La vêture : elle se compose d’éléments préfabriqués, à savoir un revêtement extérieur (ou plaque de parement) associé à un isolant, le tout fixé mécaniquement sur l’extérieur du mur.

•   Le mur double : la méthode la plus ancienne, formée d’un mur de briques rapporté devant un isolant et un vide d’air, afin de constituer une protection à la fois esthétique et durable de la paroi porteuse.

Les produits et leurs avantages

Il en existe plus d’une dizaine, certains très connus, d’autres plus inattendus. Voici les principaux.

•   Minéral composite : composé à 90 % de minéraux (pierre, ardoise, granit…) et d’oxydes minéraux, il offre une grande variété de formats, de couleurs, d’aspects et de possibilités de mises en œuvre.

•   Fibre ciment : principalement minéral, un mélange de cellulose, sable et ciment donnant des panneaux légers et solides, économiques à l’achat comme à l’entretien, écologique, imputrescible, incombustible, ingélif (ne se fendant pas sous l’action du gelé) et donc très pérenne.

•   Marbre reconstitué : formé à 94 % de poudre de marbre, son utilisation est identique à celle de la pierre naturelle. Teinté dans la masse, il est utilisable en angle et ininflammable.

•   Béton : en fait un micro-béton donnant un parement de fine épaisseur, léger, mais aussi anti-graffitis et avec une excellente résistance aux chocs.

•   Micro-mortier : à base de liants mixtes hydraulique et organique associé à un panneau de polystyrène expansé, ininflammable, il brille par sa légèreté et la possibilité de coloris à la demande sur la base d’un nuancier spécial façade.

•   Aluminium stuccoté : se présente sous forme de clin en aluminium profilé, d’aspect stuccoté ou bois, sur lequel est positionné un isolant. Ininflammable, voire incombustible, il dispose d’une grande durabilité, d’un très faible poids par m2 et d’un choix de teintes illimité.

•   Métal et composites : il se présente sous forme de cassettes réalisées à partir de différents métaux, avec un large choix d’état, de surfaces, de coloris, de dimensions et de finitions.

•   Stratifié compact HPL : constitué essentiellement de fibres de bois ou cellulosiques protégées par une résine, donc sur une base écologique, il est imputrescible, à densité élevée, avec une très grande diversité de décors, finitions et surfaces pour une liberté totale de créativité.

•   Terre cuite : minérale, incombustible et ingélive, sûre et durable, elle offre une riche palette créative composée de nombreuses teintes et textures.

•   Grès cérame pressé : un parement pressé à sec et teinté dans la masse, avec un large choix de couleurs – y compris foncées – et de finitions. Incombustible, il se démarque par une très bonne résistance aux salissures, un excellent vieillissement et une très faible absorption d’eau.

•   Zinc : élément naturel recyclable à 100 %, léger d’aspect, à grande durabilité et sans entretien, ses qualités de transformation et de malléabilité en font un matériau idéal pour l’enveloppe de bâtiments.

•   Laine de roche compressée : composée à 90 % de laine de roche, esthétique, résistante au feu et à l’eau, stable, écologique et très durable…

•   Composite polyester : un parement ininflammable renforcé par de la fibre de verre, revêtu d’une peinture acrylique sans solvant, avec un nombre pratiquement illimité de couleurs, une très forte résistance aux expositions extrêmes et respectueux de l’environnement.

Et vous, aviez-vous entendu parler des façades intelligentes ? Leurs particularités et leurs performances vous donnent-elles envie de vous y convertir ? Donnez-nous votre avis, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Un commentaire
  1. actecopro

    C’est rare de voire un article qui parle de tous les système différents. ça permet de se rendre compte de l’étendue de la gamme possible en isolation extérieure.
    Et de faire son choix.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook