Agenda

Marseille : Des conseils pour réaliser un achat éclairé !

Devenir propriétaire est un rêve pour beaucoup de français. Pour qu’il devienne réalité, il y a des règles à respecter. Mode d’emploi.

« Avant de rechercher le bien idéal, le futur acquéreur doit prendre rendez-vous avec son banquier pour connaître sa capacité d’emprunt », recommande Dominique Velay, directrice des partenariats immobiliers à la Caisse d’Épargne Provence-Alpes-Corse. Cette professionnelle fait partie des six experts invités par Logic-Immo.com à débattre pendant le Salon de l’Immobilier Marseille Méditerranée 2013. « La période est propice aux investissements car les taux d’intérêt sont bas », ajoute-telle. Dans le cadre du remboursement d’un prêt pendant 20 ans, un taux d’intérêt bien négocié se situe autour de 3,50%.

salon immobilier marseilleBenjamin Odul, Lucien Perret, Dominique Velay, Priscilla Reig Bernard Helme Me Hubert Devictor, Patrick Alary

Échanger avec des spécialistes est l’une des clés d’un achat réussi. « Quand un bien est proposé au-dessus du prix du marché, l’agent immobilier le dira à son client », indique Bernard Helme, administrateur à la Fédération nationale de l’immobilier des Bouches-du-Rhône. D’après lui, la plupart des logements vendus en agences ne sont pas surestimés, ce qui explique la faible marge de négociation. « A contrario, le montant des appartements ou des maisons vendus par des particuliers sur Internet est souvent supérieur au prix du marché, car les vendeurs n’ont pas été conseillés  », s’inquiète-t-il.

La multiplication des sites de petites annonces gratuites préoccupe aussi le président des Bouches-du-Rhône de l’Union des Maisons Françaises, Lucien Perret. « Il faut se méfier quand un constructeur de maisons individuelles ne propose pas une garantie de livraison et une assurance dommages-ouvrage, avertit-il, un membre de l’UMF est dans l’obligation de faire signer un contrat de construction. » Les travaux durent en général entre 6et 15 mois en fonction de la taille du bâtiment. Pour Lucien Perret, comme pour le président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Provence, Patrick Alary, le marché du neuf résiste bien à la crise. « Il y a autant de réservations en 2013 que l’année dernière à Marseille et dans le département », précise ce dernier.

« Service après-vente »

Si un futur acquéreur doute du professionnalisme d’un promoteur, Patrick Alary lui suggère de vérifier qu’il est bien inscrit sur la liste des membres de la FPI : « C’est un gage de sérieux. De plus, certains promoteurs possèdent un service après-vente. » Le client aura alors une possibilité de recours. En cas d’incertitude, l’acheteur peut aussi s’adresser à son notaire. « Il est le conseil impartial des parties. Son rôle est de les concilier tout en respectant le droit », définit le représentant de la Chambre départementale des notaires, Me Hubert Devictor. Les frais d’actes notariés sont régis par décret, leur taux est identique quelque soit le professionnel. Ils atteignent en moyenne 3% dans le neuf. Contre 7,5% environ dans l’ancien, avec une hausse de la part départementale de 0,70% prévue à compter du 1er janvier prochain.

Avant de signer pour l’achat d’un bien existant, les diagnostics immobiliers doivent être regardés avec attention. Diagnostic de performance énergétique, diagnostic thermique, amiante, ou plomb… Plus le bien est ancien, plus le nombre de constats sera important. « Le diagnostic d’un bien est un peu comme le contrôle technique pour une voiture. Il faut le réclamer dès la première visite », résume Benjamin Odul, diagnostiqueur et créateur de la société Active Diag 13. Un nouvel élément à considérer avant de se lancer dans la concrétisation de son rêve.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook