Agenda

Acheter dans le neuf à Bordeaux : que faut-il savoir ?

Ville en pleine mutation, Bordeaux accueille des programmes immobiliers dans le neuf afin de répondre à la demande. Est-il intéressant d’y investir. Rencontrés à l’occasion du Salon du Logement Neuf de Bordeaux, qui s’est tenu le 28 septembre dernier en plein cœur de la ville, des experts nous ont fait part de leur analyse du marché, tout en livrant quelques conseils.

Première étape lorsque l’on a un projet d’achat immobilier : le financement. A la question de savoir ce qu’il en est des taux, Fabrice Diana, gérant du cabinet Axen, apporte une réponse sans appel : « Les taux restent intéressants, mais attention : ils remontent légèrement depuis juillet, et la tendance s’accentue depuis septembre ». Le courtier nuance : « Toutefois, pour de bons dossiers et sur des taux plutôt courts (12-15 ans), on arrive encore à obtenir du 3% ». Parmi les autres éléments à vérifier lorsque l’on souscrit un prêt,  Fabrice Diana conseille de regarder attentivement le montant des pénalités en cas de remboursement anticipé, ainsi que l’assurance de prêt.

Bordeaux

Des normes à l’avantage du client 

Acheter dans le neuf présente des spécificités, en premier lieu une certaine sécurité : « Le neuf est un bon investissement car les normes sont à l’avantage du client : pas de travaux durant une dizaine d’années, un bâtiment qui répond aux dernières contraintes légales en matière d’isolation thermique et phonique, et donc des factures énergétiques en baisse » explique Laurence Lafite, directrice commerciale chez le promoteur Actéa Groupe. « Le neuf permet aussi de personnaliser son logement car on achète sur plan » ajoute Johanna Clédou, commerciale chez Vealis Immobilier.

Outre l’aspect législatif, il existe des incitations financières, nationales et locales, spécifiques au neuf : « La Loi Duflot permet une réduction d’impôt de 18 % sur le montant total du bien, frais de notaire compris, sur une durée de 9 ans » souligne Frédéric Guillou, responsable commercial chez ExterrA, marque de Domo France pour l’accession à la propriété dans le neuf à Bordeaux et la région Aquitaine, « Dans le cadre de la « location-accession », l’acheteur peut bénéficier d’une TVA réduite de 7 % au lieu de 20 %, ainsi que d’une exonération de taxe foncière durant 15 ans. La cible : de jeunes ménages primo-accédants. A cela peut s’ajouter le prêt à taux 0 de la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux) ». « Plus généralement, les frais de notaire sont moins élevés lorsque l’on achète dans du neuf : 2,5 % au lieu de 7 %. Pour l’achat d’un meublé en vu d’une location non-professionnelle, la loi Censi-Bouvard permet une économie de 11% sur le prix de vente hors taxe » renchérit Johanna Clédou, qui propose ce type d’offre en particulier dans le cadre de résidences pour séniors.

Comment faire son choix ?

Devant la diversité des produits proposés, qu’est ce qui doit guider l’achat ? D’après les experts, une fois le budget bouclé, c’est l’emplacement qui doit être étudié avec attention. « Il ne faut pas hésiter à se rendre sur place, à regarder l’environnement direct du projet, les transports urbains » conseille Laurence Lafite, « N’hésitez pas à demander au promoteur de jeter un œil sur des réalisations qu’il a déjà effectuées dans le passé, afin de voir comment elles ont vieilli. Enfin, mieux vaut s’y prendre tôt, en début de commercialisation, lorsque le nombre de lots disponibles est encore important : sur les « queues de projets », le choix sera forcément réduit ». 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Un commentaire
  1. Dispositif Duflot

    Bonjour,

    Bordeaux, la ville préférée des investisseurs après Paris ! Les promoteurs l’ont bien compris, et on assiste à l’émergence de nombreuses résidences loi Duflot sur Bordeaux !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook