J'aménage

Bien aménager la chambre de bébé

Avant son arrivée, c’est toujours le branle-bas de combat, d’autant plus quand c’est le tout premier ! Couches, habits, biberons de rechange, « doudou » choisi avec soin et matériel ad hoc, tout doit être prêt pour sa venue. Et quand on sait qu’un nourrisson peut dormir jusqu’à vingt heures par jour, sa chambre sera évidemment stratégique. Voici quelques conseils d’aménagement de cette pièce garantis par les professionnels de la petite enfance pour peaufiner son confort.

little child baby

1)   On mise sur le zen

Il est toujours tentant de garnir le lit de bébé et/ou sa chambre des multiples cadeaux qu’il a reçus depuis sa naissance. Pourtant, cet imbroglio coloré de peluches, jouets, livres, bibelots, photos et autres présents va très certainement oppresser votre petit ange. En prévision de sa venue et des multiples cadeaux qui vont lui être offerts, mieux vaut prévoir des coffres de rangements. Quant à son lit, même si cela semble sommaire, bébé ne sera jamais plus serein si celui-ci comporte le strict minimum, à savoir le nécessaire pour dormir à la bonne température et un doudou, un seul. A la clé, vous verrez, il gagnera en tranquillité pour s’endormir… et vous aussi !

2)   Ne pas mettre son berceau dos à la porte

Comme les adultes, les enfants en bas âge n’aiment pas être surpris durant leur sommeil. C’est pourquoi il est vivement déconseillé de placer le berceau sans aucun recul vis-à-vis de la porte afin que l’enfant puisse voir qui arrive dans sa chambre. Très tôt, un nourrisson va pouvoir distinguer les formes, c’est pourquoi les pédiatres conseillent de placer son lit de façon à ce qu’il puisse observer qui entre dans sa chambre et ne pas être surpris à chaque instant.

3)   Point trop de lumière agressive

On souhaite souvent bien faire et apporter une petite touche personnelle à la chambre du petit dernier. Or, un bébé qui dort bien est un bébé plongé dans le noir absolu. On oublie donc la guirlande illuminée lors de la sieste, la veilleuse la nuit ou les étoiles fluorescentes qui se collent au mur et au plafond. Ce n’est qu’à partir de l’âge de deux ou trois ans que les enfants commencent à avoir peur du noir : avant cette période, votre nourrisson n’a besoin que de volets clos ou, à défaut, de bons rideaux occultants au moment de dormir.

4)   Gare aux bruits !

Les jeunes parents et tous ceux qui ont vécu cette expérience en attestent, certains nourrissons dorment très rapidement d’un sommeil de plomb quand d’autres sont sensibles au moindre bruit. Dans leur cas, pas la peine d’établir un couvre-feu dès que bébé doit entamer son cycle de sommeil. Pensez tout d’abord à poser des tapis moelleux là où votre parquet grince. Ensuite, si vos murs isolent mal du bruit, vous pouvez opter pour la pose d’un isolant phonique et de plaques de plâtre qui vous permettront de profiter de votre maison tout en laissant bébé récupérer tranquillement dans sa chambre.

5)   Prévoir un espace détente pour bébé… et ses parents !

Peu d’espace suffit car un fauteuil confortable, une petite table et une lampe de chevet feront amplement l’affaire. Idéal avant de mettre votre enfant au lit ou pour le réveiller tout en douceur, ce petit espace sera très pratique dans de nombreux cas de figure comme lui donner le biberon, jouer, lui raconter une histoire ou l’aider à se rendormir dans la nuit. Mais attention, parfois ce sont les parents qui s’y endorment plus rapidement que leur enfant !

Et vous comment avez-vous aménagé la chambre de votre enfant ? Quelles sont vos astuces pour le faire dormir paisiblement ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook