Blog-Logic-Immo

Bernard Devert, l’abbé pierres

Un article un peu spécial cette semaine, car nous avons pu recueillir le témoignage étonnant d’un promoteur immobilier devenu prêtre. L’occasion pour nous de voir en quoi son ancienne vie a pu influer sur sa nouvelle vocation.

Né à Lyon en 1947, syndic de copropriété à la Régie Baur après ses études de droit puis promoteur installé à son propre compte, Bernard Devert est ordonné prêtre à quarante ans. Il raconte son itinéraire singulier, avec toujours l’immobilier en toile de fond.

Première pierre

« J’ai une passion pour l’architecture. Elle se révèle parfois le langage d’une émotion. La ville me passionne. Je ne l’aborde pas comme architecte mais à partir de l’acte de promotion, lequel certes, est un acte financier mais il est aussi un acte culturel et même spirituel. Comment ne pas donner une chance à un quartier en suivant cette belle expression de l’écrivain russe Dostoïevski : « Le beau sauvera le monde ». Ne pourrait-il pas sauver la ville ? »

Bernard DEVERT

Pierre de taille

« J’ai créé ma propre société de promotion immobilière dénommée – tout un programme – Innovation et construction, dont la perspective était de lutter contre un habitat qui se révèle trop souvent un marqueur social. La perspective qui demeure mon engagement est de passer de la symbolique de l’enfermement à celle de l’ouverture. Cela m’a incité à m’investir sur la question de la diversité sociale, mot que je préfère à celui de mixité. »

Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai…

« Je ne suis pas une vocation tardive mais j’ai répondu tardivement pour m’être passionné pour mon métier. J’ai eu la chance de rencontrer le cardinal Albert Decourtray*, un pasteur exceptionnel saisissant que le profondément humain est ouverture au divin. Il m’a permis de me préparer à mon ministère en gardant mon engagement professionnel. J’ai alors initié avec son soutien l’association Habitat et Humanisme, dont le but est de loger dans des quartiers équilibrés des personnes défavorisées. L’association  s’est développée sur le plan national. Elle dispose au sein de sa foncière de près de 3 000 logements  et gère plus de 4 000 autres pour le compte de propriétaires privés et publics. »

Une pierre d’unité pour une fraternité à bâtir

« Evitant cette rupture entre d’un côté la vie spirituelle et de l’autre l’engagement dans le monde de l’immobilier, je recherche cette unité pour que l’acte de construction porte la trace d’une solidarité, voire d’une fraternité. Comment rester indifférents au fait qu’un enfant sur cinq est victime du mal logement, avec pour conséquence un présent difficile et un avenir compromis ? Souvenons-nous, l’Evangile commence par un problème de logement : il n’y avait pas de place pour héberger les parents du Christ ! Au fond, chacun est appelé à découvrir sa « vocation de bâtisseur » pour ne point s’inscrire dans une approche passéiste, mais créatrice. Le croyant est celui qui bâtit des passerelles pour relier terre et ciel »

La Pierre angulaire

« J’ai créé cette autre association en 2003 après avoir observé que trop de personnes au soir de leur vie se retrouvaient dans des situations de dépendance, confrontées à la solitude et à la faiblesse des revenus – 700 000 personnes vivent en France de l’allocation vieillesse – L’association gère 2 200 lits. L’action du Mouvement Habitat et Humanisme est une attention à la fragilité tout au long de la vie. »

L’abbé pierres ?

« Non, non… Il restera unique. Il fait partie de ces grands frères qui donnent l’enthousiasme de poursuivre pour que la Parole ne soit jamais des mots mais la source d’une mobilisation. J’avais sollicité son parrainage, il l’a refusé en me disant : « Votre approche est sans doute novatrice, ayez l’audace de lui donner corps ».  HH essaye de réconcilier l’économique et le social. Si l’économie solidaire était une utopie il y a trente ans, on voit désormais qu’elle suscite un réel intérêt. Un projet de loi est présenté à l’Assemblée nationale dans quelques jours pour le développement de l’économie sociale et solidaire. Enfin HH – et nous sommes au cœur de l’engagement spirituel – veille à cette réconciliation de l’humain et de l’urbain. »

* Archevêque de Lyon et académicien français, mort en 1994.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook