Agenda

Rencontres immobilières 2013 : C’est le moment d’acheter à Montpellier !

A l’occasion du Salon Immobilier Languedoc-Roussillon à Montpellier, Logic-Immo.com a convié six experts à faire le point sur le marché. Ce qu’il faut en retenir.

Des marges de négociation dans l’ancien

Après un recul du nombre de vente d’environ 20% en un an, le ralentissement du marché ne fait plus de doute. « Entre l’alourdissement de l’imposition sur les plus-values, sur les donations, et sur droit de partage, les propriétaires préfèrent attendre avant de mettre leur bien sur le marché », observe Maître Jean-Philippe Andrieu, président de la Chambre des Notaires des l’Hérault. Et ceux qui sont contraints de vendre savent qu’ils doivent faire des efforts.  « Nous sommes dans un marché de négociation, les acquéreurs doivent en profiter, conseille Renaud Cohen. Mais il ne faut pas rêver pas pour autant Montpellier reste une valeur sûre : « il n’y a pas d’effondrement des prix, seulement des réajustements à la baisse de 3% à 5% maximum ! », poursuit le secrétaire général de la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) de l’Hérault.

Rencontres immobilières Montpellier

Renaud Cohen (FNAIM), Laurent Romanelli (M&A Promotion), Serge Nauges (UMF), Ariane Artinian (Journaliste), Jean-Philippe Andrieu (Chambre des Notaites), Hélène Boisson (La Banque Postale), Stéphane Baldi (Nîmes Garrigues Diagnostics) // Crédit Photo : Geoffroy Mathieu

Des prix qui se maintiennent dans le neuf

Pas de baisse de prix majeure non plus dans le neuf. « Nous faisons des efforts pour baisser nos prix de revient de 5% à 6%. Mais les nouvelles normes énergétiques et règlementaires entrainent un surcoût de 5 à 10% !», calcule Laurent Romanelli, de la société M&A Promotion. Les prix du neuf ?  « 3 000 à 4 000 € le mètre carré selon les quartiers ». Le régime Duflot ?  « Il commence à plaire aux investisseurs imposables. Déduire de ses impôts 18% du montant investi sur 9 ans permet en effet de préparer sereinement sa retraite ».

Maîtriser l’impact de la RT 2012 pour les maisons

Depuis le 1er janvier, tous les permis de construire déposés pour une maison individuelle doivent respecter la RT 2012. « Cette règlementation est  source de contrainte et d’augmentation des coûts mais elle permet de construire des maisons plus lumineuses, beaucoup plus économes et plus confortables », explique  Serge Nauges, président de l’Union des Maisons Françaises Languedoc-Roussillon. Et de poursuivre : « Les maisons RT 2012 classées avec une Etiquette A auront une forte valeur ajoutée à la revente ». D’ores et déjà, les acquéreurs font très attention à l’étiquette. « Une maison E suscite moins d’intérêt qu’une maison C, ajoute Renaud Cohen. Cela joue sur les prix. Mais il ne faut pas oublier qu’avec un budget de 1500 à 2000 € il peut être possible de passer d’un E à un C».

Faire appel à un diagnostiqueur certifié et assuré en RC professionnelle

A partir du 1er avril 2013 le diagnostic de performance énergétique (DPE) va passer de 35 à 90 points de contrôle ! « Compte tenu de la place prépondérante du diagnostic de performance énergétique dans  la sélection des biens, il faut s’adresser à un diagnostiqueur certifié et à jour dans ses certifications »,  explique Stéphane Baldi, fondateur du cabinet Nîmes Garrigues Diagnostics. «  Les diagnostics sont à la charge du vendeur. Je recommande toutefois à ceux qui se lancent dans un achat coûteux de faire une expertise avant achat, à la charge de l’acquéreur histoire de vérifier toutes les conformités liées à cet achat”.

Des taux extrêmement attractifs

« Les taux d’intérêts sont historiquement bas, c’est vraiment le moment d’emprunter », explique Hélène Boisson directrice commerciale bancaire de la Banque Postale. Son conseil ?

« Même si cela n’est pas obligatoire, disposer d’un apport personnel permet toujours d’optimiser son financement immobilier ».

Renaud Cohen (FNAIM), Laurent Romanelli (M&A Promotion), Serge Nauges (UMF), Ariane Artinian (Journaliste), Jean-Philippe Andrieu (Chambre des Notaites), Hélène Boisson (La Banque Postale), Stéphane Baldi (Nîmes Garrigues Diagnostics) // Crédit Photo : Geoffroy Mathieu

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook