Agenda

Rencontres immobilière 2013 : Réussir son achat immobilier à Marseille

A l’occasion du Printemps de l’immobilier et de l’éco-construction à Marseille, Logic-Immo.com a convié cinq experts pour faire le point sur le marché. Voilà ce qu’il faut retenir.

Des opportunités dans l’ancien

Si le marché tourne au ralenti en termes de volume de transactions, les prix moyens se maintiennent autour de 3 000€/m2. « Bien que les vendeurs n’assument pas toujours  la réalité des prix, il faut s’attendre à une baisse des valeurs de l’ordre de 10% des appartements construits dans les années 1950-1960, à l’exception des biens situés en centre ville » prévoit Bernard Helme de l’Immobilière Bernard Helme. Les actifs qualifiés, c’est-à-dire ceux disposant d’un balcon et d’un parking résistent à la tendance baissière. Et bien sûr, l’immobilier bien placé conserve sa valeur.

Logic Immo, printemps de l'immobilier, Marseille le 6 avril 2013

Dominique Velay (Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse), Benjamin Odul (Activ Diag 13), Charles Alain Castola (UMF), Martine Denoune (Journaliste), Patrick Alary (FPI Provence), Bernard Helme (Immobilière Bernard Helme) // Crédit photo : Geoffroy Mathieu

L’attrait du neuf

Acheter un appartement neuf, c’est avant tout acquérir un bien consommant peu d’énergie, aussi bien pour se loger que pour investir dans le cadre du dispositif fiscal Duflot. Mais les normes BBC (bâtiment basse consommation) et les normes handicapées pèsent sur les coûts. Et les promoteurs ont d’autant moins de latitude sur les prix qu’ils doivent également faire face à la flambée du prix du foncier. « Entre 1994 et 2003, les prix des terrains ont été multipliés par trois à Marseille. Dans le 8° arrondissement, ils ont même quadruplé en passant de 250 euros/m2 à 1.000 euros/m2 » calcule Patrick Alary, Président de la FPI-Provence.

Le rêve de la maison individuelle

Depuis le 1er janvier, tous les permis de construire déposés pour une maison individuelle doivent respecter la réglementation  thermique 2012 qui permet de bâtir des maisons plus économes et plus confortables. « Avec la RT 2012 les prix ont augmenté de 8 à 15%. Pour autant, dès qu’on pense maison individuelle, il convient de faire construire son logement avec un contrat de construction du type de la loi de 1990 », avertit Charles Alain Castola, Président de l’Union des Maisons Françaises, des Bouches du Rhône.  Sinon gare aux mauvaises surprises ! Reste que les maisons RT 2012 classées avec une étiquette A se revendront plus facilement que les autres. Dans leur chasse aux gaspis, les acquéreurs de maisons individuelles font très attention à l’étiquette.

De l’utilité des diagnostics immobiliers

Dans le neuf comme dans l’ancien, les diagnostics immobiliers sécurisent l’achat des particuliers en les renseignant sur différentes caractéristiques du logement : présence de termites, de plomb, d’amiante et surtout niveau de consommation d’énergie. « A compter du 1er mai 2013, le DPE (diagnostic de performances énergétiques) va passer de 35 à 90 points de contrôle. Compte tenu de son importance, il faut s’adresser à un diagnostiqueur certifié et à jour dans ses certifications » recommande Benjamin Odul, du cabinet Active Diag 13.

Des taux d’intérêt attractifs

Qu’il s’agisse d’emprunter pour se loger ou pour investir, il faut profiter des conditions de financement. « Les taux d’intérêt sont au plus bas pour les emprunteurs.  C’est un facteur qui peut influencer la prise de décision des acquéreurs. Mais un projet immobilier n’est pas conjoncturel et se réfléchit sur plusieurs mois. De plus, si l’on respecte des conditions de ressources, il est possible d’obtenir un PTZ de  l’Etat et le chèque premier logement de la ville de Marseille » explique  Dominique Velay, directrice des partenariats à  la Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook