Questions d'argent et de droit

Les banquiers sont les plus grands bénéficiaires de l’assurance de crédit immobilier

Article en partenariat avec Assurance de Prêt Online

La souscription à une assurance emprunteur constitue l’une des conditions d’obtention d’un crédit immobilier. Cette garantie permet à l’acheteur de couvrir les risques de non-paiement de ses dettes, mais c’est surtout l’organisme prêteur qui en tire le plus gros avantage.

40 % de bénéfice pour la banque

L’assurance emprunteur constitue une garantie de paiement des créances pour les banques. En effet, l’assureur prend en charge de remboursement du crédit de son client dans le cas où ce dernier rencontre des difficultés.

crédit immobilier

L’assurance de crédit immobilier comprend entre autres, la garantie décès et invalidité. Certains assureurs proposent également une couverture contre les pertes d’emploi. Des compagnies vont même plus loin en offrant une assurance de prêt pour risque aggravé. En somme, les intérêts ne sont pas les seules sources de gains pour les établissements de crédit. Les défenseurs des consommateurs voient cependant les choses différemment. Les associations comme UFC-Que choisir y voient une manoeuvre peu orthodoxe des organismes de financement pour s’enrichir grâce à l’argent de leurs clients. Cette structure explique que 40 % du montant des primes versées par les assurés constitue un profit technique pour les banques.

Le Conseil d’État défend les consommateurs

Les institutions bancaires sont donc vivement critiquées par les associations militant pour la cause des consommateurs. Les organismes de crédit n’entendent cependant pas se laisser faire aussi facilement.

Les banquiers se défendent en se réfugiant derrière le code des Assurances dans son Article A 331-alinéa 3 fixant la valeur des bénéfices financiers et techniques des entreprises d’assurance. Il est bon de noter qu’il y a encore peu, la garantie de prêt ne faisait pas partie des frais que l’assuré peut récupérer à la fin de son contrat.

Alors, se rangeant du côté des assurés, le Conseil d’État a confirmé que les établissements financiers engrangeaient des profits colossaux grâce à la garantie de crédit immobilier. Cette instance a décidé de supprimer les textes ayant servi de boucliers aux banquiers. Les souscripteurs ont désormais le droit de demander une restitution de leur assurance. Ils disposent de vingt-quatre mois pour entamer leur démarche.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
5 commentaires
  1. Erwan

    L’assurance perte d’emploi est la plus juteuse pour les banques : il y un délai de carence et elle est limitée dans le temps. Il faut se contenter des Assedic, une des meilleures assurances pour laquelle une personne active cotise déjà naturellement…

  2. Michmich Richard

    Hola, un article très cool. Félicitations. Villa en Andalousie

  3. Madame Estate

    Hello, un blog tout à fait bourré de talent! A bientot. Investissement locatif

  4. Michou Dupont

    Félicitations! un sujet ma foi parfait! Bonne continuation! Résidence secondaire

  5. Super Immo

    Hello, un avis plutot réaliste. Amitiés. Résidence secondaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook