J'aménage

À l’heure du grand ménage de printemps

Avec les journées qui s’allongent et le retour des beaux jours, une envie de frais et de propreté envahit la maison. Voici l’occasion toute trouvée d’ouvrir grand vos fenêtres et de vous mettre activement à un bon vieux nettoyage de printemps. J’en vois déjà qui soupirent et qui retardent la date fatidique… Pourtant, comme dit l’adage, « ranger chez soi, c’est ranger sa tête ». Et vous verrez que cela fait un bien fou, tant pour votre confort que pour la maison ! Voici quelques clés pour une opération réussie.

Banc-rangement-berling

Avant de vous lancer…

Avant le jour J, faites une liste précise des tâches à effectuer pièce par pièce et tentez d’évaluer le temps que cela peut vous prendre. Notez tout avec précision. C’est aussi l’occasion de vérifier les munitions : avez-vous assez de sacs poubelles, de produits nettoyants, de sacs à aspirateurs, de lessive, d’éponges nécessaires à ce grand ménage… ? L’important est d’avoir tout sous la main pour ne pas se démotiver en cours de route et remettre à plus tard une succession de petites tâches ménagères.

On trie !

C’est fou tout ce que l’on peut accumuler au fil des ans, voici donc une bonne occasion d’y voir plus clair. Invitez chaque membre de votre famille à trier ses objets personnels, le tout avec une méthode bien précise en disposant trois cartons : à jeter, à ranger et à donner. Ce qui ne vous convient plus (jouets, livres, vêtements oubliés, etc.) pourra faire la joie d’une association ou vous rapporter quelques euros, si vous décider de les revendre. De plus, votre commode qui vous semblait trop petite pourra à nouveau tout contenir. A la clé donc, une belle économie !

On vide pour mieux nettoyer

Si vous vous contentez de remuer un peu les meubles le jour J, votre ménage ne sera pas aussi efficace que vous l’entendez. Pour une journée productive, et, dans la mesure du possible, faites en sorte disposer un maximum de choses dans une autre pièce. Ce système a deux avantages : non seulement aucun détail ne vous échappera et deuxièmement, une fois que tout sera propre comme un sou neuf, ce sera l’occasion idéale de tester une autre disposition des meubles, bibelots et luminaires avec la sensation, en prime, d’avoir un tout nouveau « chez vous ».

On travaille de bas en haut

Une erreur de débutant consiste à commencer par passer l’aspirateur et de devoir recommencer une fois que vous vous serez attaqué à d’autres tâches ménagères. Pour un grand nettoyage de printemps dans les règles de l’art, pensez à débuter par le nettoyage du lustre (ampoules comprises pour plus de luminosité), les dessus d’armoire, puis les vitres, les cadres, etc.

Nettoyage de printemps

Après la bataille

Le travail (enfin) achevé, vous voilà de nouveau installé dans un endroit propre et accueillant. Pour ne pas ruiner vos efforts, restez attentif au quotidien. Sans devenir maniaque du ménage, rappelez-vous que des petits gestes (trier vos papiers administratifs tout comme les objets inutiles, faire régulièrement les vitres ou la poussière) vous éviteront de devoir récurer, astiquer et vous démenez comme un beau diable lors de votre prochain grand ménage de printemps !

Et vous, votre maison a-t-elle déjà subi un grand ménage de printemps ? Comment procédez-vous ? Faites-nous part de vos conseils et de vos astuces, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
2 commentaires
  1. pierre

    De haut en bas (et pas de bas en haut) , bien sur , mais vous avez déjà corrigé !

  2. JUSTE

    Merci de me donner la référence du salon blanc exposé sur votre site « j’aménage »

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook