Je suis propriétaire

Comment louer une partie de sa résidence principale ?

iStock_000008723116XSmallDe plus en plus d’entre vous font appel à ce moyen pour obtenir un complément de revenu. Le fait est que nous avons tous bien besoin d’arrondir nos fins de mois, alors pourquoi ne pas louer une chambre inutilisée de votre logement ? D’autant qu’avec la crise de l’immobilier, il est parfois difficile pour des jeunes ou des personnes à faibles revenus de se loger correctement. L’arrangement peut donc être satisfaisant pour tout le monde. Si vous êtes décidé à vous lancer, voici quelques conseils pour ne pas commettre d’erreur et compléter vos revenus en toute sérénité !

Les règles à respecter

Tout d’abord, sachez que ce n’est pas parce que vous ne louez qu’une chambre ou une partie de votre logement que vous n’êtes pas soumis aux mêmes règles que les propriétaires louant la totalité de leur bien.

Par exemple, la superficie de l’espace en location doit être supérieure ou égale à 9 m² et posséder une hauteur sous-plafond d’au moins 2,20 mètres. De même, le logement doit respecter les mêmes normes de sécurité que partout ailleurs et donner accès à l’eau chaude et froide, à l’électricité, au gaz, au chauffage, à une salle d’eau et des toilettes. En résumé, le minimum vital que vous attendriez vous-même de tout logement dans lequel vous vous installeriez !

Vos démarches

Sachez, pour commencer, que les revenus que vous tirerez de cette location peuvent être exonérés d’impôts à condition que le loyer ne dépasse pas un certain montant et que le bien loué soit considéré comme la résidence principale de votre locataire. En 2013, ce loyer maximum annuel est fixé à 181 euros par m2  de surface habitable pour l’Île-de-France et à 132 euros pour la province. N’oubliez cependant pas de déclarer ces revenus !

Cela dit, il vous faudra tout de même contacter votre service d’impôts fonciers afin de déclarer la location d’une partie de votre bien résidence principale. Il vous sera demandé de préciser quelle surface vous occupez et quelle surface est louée par votre locataire, car la taxe d’habitation sera divisée et adaptée à chacun.

Contactez également votre mairie car votre locataire peut bénéficier d’une adresse dédiée à lui seul et à son propre nom. Vous n’aurez ainsi pas à partager votre boîte aux lettres ni à trier le courrier. Outre le côté pratique, vous gagnerez en respect par votre discrétion et donc aussi en relations de bon voisinage.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags :
4 commentaires
  1. Plard Danielle

    Bonjour, jeune retraitée je recherche une colocation avec femme dynamique sur Crozon (29).
    Merci

  2. favre

    bonjour homme retraité cherche colocataire femme sur vichy 03200

  3. Aurélien

    Bon article. C’est toujours plaisant de rencontrer de nouvelles personnes.

  4. Martine Baillard

    J’ai aménagé une pièce spécialement pour faire du cohébergement (chambre à louer chez l’habitant pour une courte durée). Cela permet de loger pour quelques nuits une personne en déplacement, il faut aimer les gens et discuter avec eux

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook