Je cherche un logement

Prêt immobilier, la santé en question

Prêt immobilier - questionnaire santéEt vous, ça va comment la santé ? Addiction au tabac, douleurs chroniques dans le dos, allergies de printemps passagères ou antécédents médicaux sérieux… La présence de l’un de ces facteurs ou autres est-elle compatible avec un prêt immobilier ? Hypocondriaques ou durs à cuire, devant une garantie accidents de la vie (GAV), nous sommes tous soumis à une totale sincérité sur notre état de santé. Quels sont les risques si l’on passe sous silence certaines soucis de santé ? Comment bien répondre au questionnaire ? Et comment faire pour obtenir un prêt malgré les aléas de la vie ? Par ici, on vous dit tout !

Quelle est l’influence de ce questionnaire ?

Qui dit décrocher un prêt immobilier dit assurance. Une assurance « emprunteur » qui, en cas de d’invalidité totale, d’incapacité temporaire ou de décès, peut prendre en charge vos mensualités de remboursement. Une étape primordiale qui, selon vos réponses et la conclusion qu’en tirera l’assureur, vous permettra ou non d’obtenir votre prêt et, surtout, à quel prix. Grâce à ce document, les professionnels vont déterminer et anticiper le risque qu’ils encourent à vous garantir. Ce même formulaire leur permettra d’évaluer le montant de votre prime.

Que se passe-t-il en cas d’oublis ?

Selon l’article L.113-2 du code des assurances, la loi vous oblige à répondre avec exactitude aux questions posées afin de « faire apprécier par l’assureur les risques qu’il prend en charge ». Vous l’aurez compris, mentir ou omettre ne vous apportera rien de bon. Dans le meilleur des cas, au moment du sinistre, le montant de votre indemnisation sera considérablement diminué. De fait, si les professionnels peuvent prouver votre mauvaise foi au moment où vous avez rempli le formulaire, votre indemnisation sera proportionnellement réduite au montant des primes que vous auriez normalement dû payer si vous aviez répondu au questionnaire en toute honnêteté.

Dans le pire des scénarios, vous pouvez même perdre tout le bénéfice de votre assurance car il y a de fortes chances qu’en invoquant la nullité du contrat, l’assureur refuse de prendre en charge la suite du remboursement de votre crédit immobilier. Pour autant, il est tout à fait en droit de conserver l’ensemble des primes que vous avez déjà versées.

Comment bien le remplir ?

Votre bonne foi et vos lointains souvenirs, hélas, ne suffisent pas. À défaut de tenir un carnet de santé à l’âge adulte, le plus sage consiste à solliciter votre médecin traitant. Grâce à votre carte Vitale et à vos différentes prescriptions, il devrait retrouver rapidement le ou les problèmes de santé qui ont émaillé votre « itinéraire » santé.

Qu’est-ce que l’Aeras ?

Si votre état de santé ne vous permet pas d’obtenir une couverture d’assurance à des conditions standard, la convention « s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé » (Aeras) peut certainement vous être d’une grande aide. Votée par les pouvoirs publics, les professionnels des assurances et des banques et divers associations de malades, elle tend à faciliter, notamment, l’accès aux prêts immobilier. Elle concerne aussi bien les personnes ayant eu un problème de santé ou étant actuellement malades. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.aeras-infos.fr

Et vous, avez-vous eu des difficultés à décrocher un prêt du fait de votre état de santé ? Avez-vous eu des surprises au moment où vous avez rendu votre questionnaire ? Dites-nous tout, le blog est fait pour ça !

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
5 commentaires
  1. Staub Immo

    Cette évolution de la société voulant tout contrôler, tout prévoir, ça m’ennuie. Le prévu n’est pas sûr d’arriver, l’imprévu, lui, a toutes les chances de survenir !

  2. assurance de prêt et risques médicaux

    Pour ma part, je suis passée par le courtier Réassurez-moi qui a un médecin spécialisé dans leur service donc aucun souci pour trouver une assurance de prêt immobilier lié à mes risques médicaux mais je comprends que cela puisse être compliqué…

  3. dizzy

    Le service d’un courtier vous offre la possibilité d’assurer tous les profils: jeunes emprunteurs, emprunteurs seniors, métiers à risques, sports dangereux et maladie etc. Faites une simulation sur http://www.adppc.fr en quelques minutes et demandez à ce que l’un conseiller vous rappelle gratuitement pour affiner votre projet.

  4. Matthieu Assurance Prêt

    Merci pour ces informations. Entamer un projet de vie, qui peut commencer par un crédit immobilier, est souvent trop complexes pour les personnes atteintes d’un risque aggravé de santé. En effet, les assurances sont réticentes devant le fait que ces personnes ne pourront peut-être pas rembourser en totalité leur emprunt.
    Heureusement, des mesures ont été mises en place comme la convention AERAS et plus récemment la loi sur le droit à l’oubli. Ces mesures ne sont cependant pas toujours suffisantes et les personnes peuvent alors faire appel à de sociétés de courtage, qui sont prêtes à s’engager pour leur trouver la meilleure assurance possible.

  5. Camille Assurance Prêt

    Merci pour ces informations. Entamer un projet de vie, qui peut commencer par un crédit immobilier, est souvent trop complexes pour les personnes atteintes d’un risque aggravé de santé. En effet, les assurances sont réticentes devant le fait que ces personnes ne pourront peut-être pas rembourser en totalité leur emprunt.
    Heureusement, des mesures ont été mises en place comme la convention AERAS et plus récemment la loi sur le droit à l’oubli. Ces mesures ne sont cependant pas toujours suffisantes et les personnes peuvent alors faire appel à de sociétés de courtage, comme par exemple http://assurance-pret.assfi.fr/, qui sont prêtes à s’engager pour leur trouver la meilleure assurance possible.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook