Je cherche un logement

Crédit in fine, il est temps d’y penser

Article partenaire de Diagnostic & Expertise

Calcul prêt immobilierEn ce début d’année 2013 les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers sont historiquement bas. Alors que la hausse des prix et la perte des avantages fiscaux ont rendu la rentabilité d’un bien immobilier peu attractive, le prêt in-fine pourrait bien faire sortir son épingle du jeu à l’investisseur érudit.

L’investisseur, oui ! Mais pourquoi pas non plus, le ménage qui souhaite acheter son habitation principale et qui a la chance d’avoir un bel apport personnel ?

Aujourd’hui et compte tenu des taux attractifs proposés par tous les organismes bancaires sur le crédit immobilier, il vaut mieux emprunter pour acheter un bien immobilier, quitte à placer son épargne ailleurs, plutôt que de la mettre dans son apport personnel.

Quand on est investisseur on fait un calcul de prêt immobilier relativement simple. Il suffit de regarder ses mensualités de remboursement par rapport au revenu locatif.

Quand on achète sa résidence principale, on calcule ses mensualités en fonction de ses possibilités de remboursement et on varie sur la durée du prêt pour adapter. Avec des taux d’intérêts si bas, c’est une autre forme de calcul qui se met en place.

En effet, que ce soit pour un investissement locatif ou pour une habitation principale, il vaut mieux, aujourd’hui, augmenter la durée de son prêt et réduire son apport personnel pour le placer sur d’autres produits financiers aux taux d’intérêts plus rémunérateurs.

Ainsi, et si l’opération est rondement menée, les intérêts versés dans le cadre du crédit immobilier seront largement remboursés par les intérêts perçus dans le placement financier de son épargne.

Les banques ne s’y sont pas trompées, en baissant leurs taux d’intérêts sur les crédits immobiliers, elles ont ouvert le marché sur d’autres formes de produits financiers et sur une nouvelle épargne. Dans tous les cas, l’argent reste bien au chaud  dans leurs portefeuilles et rien ne se perd.

Qui a dit que les banques prêtaient à perte sur le crédit immobilier ?

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook