J'aménage

La ronde des isolants naturels

Nous l’avons déjà dit, l’isolation d’une maison est essentielle. Elle apporte confort, économies d’énergie et valorise votre patrimoine. Si nos ancêtres le savaient bien, nous avons parfois perdu de vue que les isolants naturels sont de très bons remparts contre le froid, l’humidité mais aussi la chaleur excessive, et qu’ils remplissent leur rôle à merveille. Si l’on connaît bien les laines de verre et de roche, voici un petit tour d’horizon pour bricoleurs avertis ou amateurs de « naturel ». Zoom sur cinq matériaux à découvrir… ou redécouvrir !

L’autre débouché du liège

Ininflammable, imputrescible et résistant aux assauts des insectes et des rongeurs, cette partie de l’écorce du chêne-liège présente de nombreux avantages car c’est un excellent isolant thermique et phonique. Disponible sous différents conditionnements (en panneaux, granulés ou plaques) il est facile à manier pour isoler les murs et les combles. En dalles, il fera un très bon plancher. Un sol en liège est silencieux, souple et très résistant.

Lin pour l’autre

Cultivés depuis des milliers d’années, il est très utilisé dans l’industrie du textile. Thermolié avec des polyesters et sous forme de panneaux ou de rouleaux semi-rigides, il présente de belles performances thermiques et phoniques. Cerise sur le gâteau, la laine de lin, ainsi obtenue, absorbe dix fois plus d’eau que la laine de verre traditionnelle.

Chanvre à part

Voilà un matériau en pleine expansion ! Respectueux de la nature pendant sa culture, il ne nécessite aucun pesticide ni insecticide, et pour cause : le chanvre est un répulsif naturel contre les insectes. Conditionné en rouleaux, en panneaux semi-rigides ou en vrac, il favorise la diffusion de l’air, ce qui permet de réguler l’humidité sans pour autant évacuer la chaleur. Combles, toiture, murs et sols… avec lui, tout est possible !

Mystérieuse laine de bois

Assez méconnu du grand public, ce matériau est obtenu à partir de fibre de bois et souvent proposé sous formes de panneaux rigides et agglomérés. En fonction du type d’arbre et de son élaboration, elle est proposée sous différentes densités de 50, 150 ou 200 kg/m3. Cette palette permet de le travailler en intérieur comme en extérieur. Et elle a une durée de vie exemplaire.

Volcanique perlite

Appelée aussi vermiculite, cet isolant 100 % écologique est fabriqué à base de roches volcaniques. Minutieusement broyées et chauffées à plus de 1 000° C, ce processus de fabrication provoque l’évaporation de tout liquide et fait alors gonfler les particules de la roche. Ininflammable, très bon répulsif contre les animaux et non toxique, elle se présente, elle aussi, sous forme de panneaux rigides ou en vrac. Idéale pour l’isolement des combles et de la toiture, elle a des propriétés de longévité inaltérable qui la rendent la plus compétitive sur le marché.

Et vous, quel isolant avez-vous privilégié pour votre maison ? Êtes-vous tenté par ces matériaux naturels ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook