J'aménage

Comment protéger efficacement mon jardin de l’hiver ?

En hiver, la nature est au ralenti… mais il ne faut pas pour autant en oublier votre jardin ! Bien au contraire : il faut le protéger et le préparer en vue du printemps. Pour être sûr de le retrouver plus beau que jamais et en pleine forme, voici cinq conseils de saison, simples et faciles à suivre.

Le voile d’hivernage

Les plantes fragiles du jardin qui resteront en terre peuvent être recouvertes d’un voile d’hivernage. Léger et transparent, il laisse respirer le végétal tout en le protégeant efficacement du vent et des gelées nocturnes. Enveloppez chaque arbre ou arbuste séparément, sans serrer le nœud à sa base, ou bien posez-le à plat sur vos cultures potagères. Il faudra seulement le soulever pour arroser un peu, quand le temps le permettra. Planches de légumes et jeunes semis du potager peuvent également être abrités sous un tunnel en plastique.

Buttage et paillage pour les plantes fragiles

Le buttage consiste à relever légèrement la terre au pied des plantes et à compléter avec de la paille, des écorces, du branchage ou de feuilles mortes, qui protégeront efficacement les racines des plantes les plus délicates. N’oubliez pas de fixer le paillis avec un peu de terre, de terreau ou de sable pour éviter qu’il ne se disperse. Il faudra également penser à l’aérer après les pluies, sinon gare au pourrissement ! Ces techniques simples et économiques conviennent particulièrement bien aux rosiers, aux vivaces fragiles, et aux légumes à tiges ou à bulbes.

Les souches sous cloche

Pour les petites plantes qui perdent leur feuillage en hiver, pensez aux cloches et aux pots de terre. Une fois retourné, ce dernier offre un rempart redoutable aux petites plantes et son orifice de drainage sert d’aération. Attention, n’oubliez pas de le retirer dès l’apparition des premières feuilles ! Pour les plantes à feuillage persistant, préférez une cloche transparente qui laissera passer les indispensables rayons de soleil.

Arrachez vos bulbes

Les plantes bulbeuses ou tubéreuses résistent mal à l’humidité et au froid. Dès les premières gelées, et donc la disparition des feuilles, déterrez les bulbes et les souches pour leur faire passer l’hiver au chaud. L’idéal étant un garage ou un cellier, frais mais à l’abri du gel.

Rentrez les pots

Les plantes en pot doivent être abritées. En effet, les racines souffrent plus du froid en pot qu’en pleine terre. Mais attention au choc thermique ! Rentrez vos pots quand l’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur n’est pas trop important. Placez les plantes à feuillage persistant dans un endroit lumineux : une véranda, une serre, ou à l’intérieur de la maison, près d’une fenêtre. Enfin, pour les pots trop lourds ou volumineux, pensez à glisser une plaque de polystyrène ou de bois pour les isoler, car les sols des balcons et des terrasses, en béton brut ou recouverts de carrelage ou de dalles, se révèlent excessivement froids.

Et vous, quels sont vos secrets pour retrouver vos plantes toutes pimpantes après l’hiver ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook