Tendances

Faire du neuf avec du vieux, c’est beau et ça peut rapporter gros !

C’est dans l’air et la tendance est bien là, beaucoup d’entre nous ne résistent pas au charme de l’ancien et à la petite touche « vintage » qui donnera du cachet et de l’authenticité à la décoration. Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible de recycler du carrelage, des tomettes, des poutres, d’anciens cadres de cheminée… On vous aura prévenu : soyez malins, ne jetez rien et ouvrez l’œil !

L’attrait pour les matières nobles

Ce qui plaît, et qui se rachète parfois à prix d’or, ce sont avant tout les matières nobles. Poutres en chêne massif, baignoires à l’ancienne, ferronnerie, tuiles traditionnelles, éviers en pierre… Bon nombre d’éléments que l’on pourrait réserver à la déchetterie ont une valeur rare sur le marché des amateurs.

Avant de jeter, rien ne vous empêche de vous adresser à une société de matériaux anciens qui se déplacera chez vous pour une estimation. Pas de problème de logistique côté transports puisque c’est l’entreprise elle-même qui se charge de l’emporter. Si beaucoup de ces matériaux sont destinés à la restauration de bâtiments historiques classés, une poignée d’amateurs aménagent et agrémentent leur intérieur avec quelques touches traditionnelles.

Le luxe de l’ancien

Ces sociétés spécialisées s’intéressent également à ce que récupèrent les entreprises de démolition car, avec de l’imagination et grâce à la dextérité des artisans, un lot de poutres de construction peut connaître une seconde vie sous forme de colombages, portes à l’ancienne ou plans de travail. Mais c’est aussi du côté du patrimoine de l’État  qu’il y a de bonnes affaires à dénicher (lien « Les ventes patrimoniales aux enchères ») car, au-delà de l’immobilier, ces legs qui ont traversé les époques regorgent de meubles anciens quand il ne sont pas complètement démembrés afin d’être revendus à des passionnés.

De l’ancien sur mesure

Certes, vous aimez les armoires normandes. Néanmoins, leur profondeur peut en effrayer plus d’un, surtout quand on vit dans un petit espace. Sachez que de nombreux artisans proposent désormais de retailler un meuble comme vous l’entendez, afin de pouvoir en profiter sans qu’il obstrue pour autant tout l’espace. Alors, avant de vous débarrasser de cette commode qui ne fait plus honneur à son nom ou de ce bahut trop haut, faites faire un devis (gratuit) : cela vous permettra de garder cette pièce rare plutôt que d’acheter un autre meuble, plus moderne et sans originalité.

Faire du neuf avec du vieux à la maison

Les motifs et les modèles de carrelages contemporains vous ennuient ? Vous voulez donner une touche personnelle aux sols et aux murs de votre salle de bain, de votre cuisine ou d’autres pièces de la maison ? Inspirez-vous de l’artiste catalan Gaudí qui, à la fin du XIXe siècle, avait « relooké » de nombreux quartiers de Barcelone grâce à des centaines de milliers de morceaux de carrelage trouvés dans d’anciens logements de la ville, en cours de démolition.

À l’image du parc Güell, qui attire de nombreux touristes du monde entier, inspirez-vous de ces modèles, eux-mêmes calqués sur la technique mauresque, pour créer des mosaïques personnelles et originales avec des tessons de céramiques. À défaut d’avoir ce matériel à disposition, sachez que les fins de lots dans les magasins de bricolage sont considérablement bradées et vous permettront d’obtenir une belle palette de couleurs et de motifs pour très peu d’euros.

Mieux que du « faux rétro », l’ancien, le vrai, garantit une touche déco qui ne se démodera jamais et qui, avec le temps, se bonifie, aux dires de tous les amateurs.

Et vous, êtes-vous sensibles au cachet de l’ancien ou préférez-vous le design et les matériaux contemporains ? Plutôt rétro ou nouvelles technos ?

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
3 commentaires
  1. JADES

    Pour L’ESS nous devons regarder les nouvelles ressouces.

    JADES

  2. JADES

    Voici le temps de réaliser
    Nous n’avons pas de pétrole mais nous avons encore des idées !

    JADES

  3. albert alan abehsera

    tiens, ! pour ma part j’ai réhabilité une étable, uniquement avec les bois récupérés sur place, bois de charpente, vieil escalier, colombages, etc, maintenant c’est une mode, et celà changera encore, mais quand à mettre des meubles que tout le monde appelle vintage pour parler uniquement du moderne des années 60.70, et qui sont souvent des faux, je n’aime pas ça du tout, il y a mieux à faire suivant l’ambiance de la maison,

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook