Je suis locataire

Location vacances: 4 points à retenir

Ah ! pour des vacances en famille ou entre amis, quoi de mieux que de louer une jolie maison tous ensemble ? Mais avant de se la couler douce les doigts de pieds en éventail, voici les points importants sur lesquels il ne faut pas transiger avant et dès votre arrivée sur les lieux. Ensuite,c’est promis, à vous le farniente !

Scruter minutieusement l’annonce

Voici typiquement le genre de location que vous n’aurez pas l’occasion de visiter avant de vous installer. C’est pourquoi mieux vaut être vigilant et observateur, tant sur la description que sur les photos. Le propriétaire annonce huit couchages ? Assurez-vous qu’il ne compte pas deux places sur le canapé du salon.

Vous êtes tout à fait en droit de demander, en plus du contrat de location, un descriptif précis et par écrit de votre futur lieu de villégiature. Il doit comporter tous les renseignements sur le logement (équipement, nombre de pièces, prix, emplacement…) car tout comme les photos disponibles, cela vous servira de preuves au cas où la maison ne serait pas conforme à ce qui a été présenté.

Quelle différence entre arrhes et acomptes ?

Vous avez jeté votre dévolu sur une maison et êtes entré en contact avec le loueur. Pour réserver le bien et vous engager auprès du propriétaire, vous devez avancer une partie du montant de la location. Cette somme représente en général entre 20 et 30% du prix global.

S’il s’agit d’un acompte, sachez que vous vous engagez à payer l’intégralité de la location, et ce même en cas d’imprévu qui vous empêcherait de profiter de la maison. Évidemment, et en contrepartie, le loueur est tenu à cette même obligation.

Dans le cas des arrhes, vous avez le droit de changer d’avis (et de location) mais vous devrez renoncer à cette somme. De son côté, un propriétaire de maison qui renonce à louer doit rembourser le double du montant versé.

Soyez minutieux avec l’inventaire

Arrivé sur votre lieu de vacances, le propriétaire – ou un intermédiaire – doit vous remettre un état des lieux précis. Cette liste exhaustive vous permettra de remarquer tout de suite si elle est conforme aux équipements et ustensiles mis à votre disposition (couverts, barbecue, draps, lampe de chevet, etc.) Lorsque quelque chose fait défaut ou se trouve dans un état détérioré, n’hésitez pas à le préciser et à en faire part au plus vite à la personne qui vous a ouvert la maison : cela vous évitera des conflits et une retenue sur le dépôt de garantie à la fin du séjour.

Le dépôt de garantie

Un particulier a le droit de fixer comme il le souhaite le montant de ce dépôt, contrairement aux professionnels qui ne peuvent demander plus de 25% du montant de la location saisonnière.Communément, ce chèque vous est rendu à la fin de vos vacances et après l’état des lieux de sortie. Mais attention : le bailleur est tout à fait en droit de l’encaisser. Il sera tenu cependant de le restituer dans un délai maximum de trois mois, à compter de la fin de la location.Contrat de location en main, vous avez fait le « tour du propriétaire » : vous voilà dans votre nouveau « chez vous » pour quelques semaines !

Et vous, quel mode d’hébergement privilégiez-vous cet été ? Location, hôtel, camping,  maisons d’hôtes… ?

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
2 commentaires
  1. Stéphan

    Allez voir http://www.location-france-vacances.com centrale de réservation, il publit votre annonce sur 25 sites et vous fait la transaction financière et le contrat. Et c’est gratuit pour la bailleur.

  2. Polait

    Propriétaires et vacanciers ne sont jamais trop prudents, je me suis fais avoir une fois en passant par le site de particulier à particulier http://www.location-et-vacances.com heureusement pour moi qu’il m’avait conseillé de ne pas verser d’accompte avant que le propriétaire m’ai adressé le contrat si non j’aurai été de ma poche. Nous ne savont pas qui nous avons à faire sur internet.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook