J'aménage

Prêt Amélioration Habitat : PAH, toujours prêt !

On a toujours quelques chose à améliorer chez soi, d’autant plus quand il s’agit de faire des économies d’énergie ou des travaux d’assainissement. Si l’idée est toujours tentante, c’est souvent le budget qui ne suit pas. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des aides, dont celle que peut vous apporter votre Caisse d’allocations familiales (CAF) : le prêt pour l’amélioration de l’habitat (PAH). A qui s’adresse-t-il ? Pour quels types de travaux ? Quelles sont les conditions? Toutes les réponses pour se lancer dans les démarches, c’est par ici !

Quels sont les travaux concernés ?

Ce prêt est octroyé pour effectuer les travaux suivants :

– assainissement et amélioration de l’habitat, tels que la réfection de la toiture, l’installation d’une salle de bain, de l’eau courante, de WC mais aussi de gaz ou d’électricité, le traitement du plomb et de l’amiante et toutes les réparations concernant des remises aux normes ;

– travaux d’agrandissement et d’aménagement pour tout ce qui concerne la mise en état « d’habitabilité » de pièces jusqu’ici non utilisées ;

– isolation thermique et phonique, qui peut inclure la pose de fenêtres double vitrage, la réfection des murs ou l’installation d’un nouveau type de chauffage moins glouton en énergie.

A savoir : s’il s’agit ici d’une aide aux travaux d’amélioration, certains ne peuvent être pris en compte comme les simples réfections de peinture et de papier peint. Sont aussi exclus les travaux à caractère « luxueux » et tous ceux concernant l’achèvement d’une construction neuve.

Qui peut y prétendre ?

Tous les locataires et propriétaires peuvent en bénéficier, mais il faut déjà être inscrit à la CAF et percevoir au moins une prestation. Toutefois, vous ne pourrez pas prétendre à cette demande de prêt si vous recevez uniquement l’aide personnalisée au logement, l’allocation aux adultes handicapés ou celle versée aux personnes sans enfant.

Le principe est clair : cette facilité de prêt s’adresse en priorité aux familles nombreuses et aux revenus modestes qui ont besoin d’effectuer des travaux d’assainissement urgents dans les logements vétustes ou fortement délabrés.

Quel est le montant de ce prêt ?

Il est calculé en fonction du coût des travaux à prévoir et peut atteindre un maximum de 80 % des dépenses engagées, et ce, dans la limite de 1 067,14 euros.

Une fois le prêt à l’amélioration de l’habitat accordé, vous toucherez la moitié à la signature du contrat et l’autre moitié une fois que vous présenterez les factures justifiant de la bonne exécution des travaux. Remboursable en trente-six mensualités maximum, les versements ne sont majorés que de 1 % du montant de l’emprunt.

Quelles sont les démarches ?

Pour prétendre au PAH, il faut bien évidemment fournir des justificatifs. Votre formulaire doit être accompagné :

– des devis détaillés des travaux, à établir par les entreprises ;
– des devis des matériaux utilisés, si vous réalisez vous-mêmes les travaux ;
– sans oublier la photocopie des permis de construire éventuellement nécessaires.

Et vous, quels types de travaux vous semblent prioritaires ?

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Un commentaire
  1. tano

    salut merci à vous je veux un crédit argent pour mon site web je veux vente sur le net et pour le moment l’argent me manque .

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook